Ecoutez Radio Sputnik
    Saeb Erekat, secrétaire général du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, lors d'une conférence de presse au siège de l'agence Rossiya Segodnya

    La Palestine veut une date butoir pour l'application par Israël de ses engagements

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    International
    URL courte
    Dialogue de paix palestino-israélien (108)
    19171

    Les négociations de paix palestino-israéliennes sont toujours au point mort, alors que les parties s’en rejettent mutuellement la responsabilité.

    La Palestine exige que la communauté internationale fixe enfin le délai pour la mise en application par Israël de ses engagements dans le cadre d'un règlement du conflit palestino-israélien, a annoncé vendredi à Moscou le secrétaire général du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saeb Erekat.

    « Nous voulons que soit fixée une date butoir, avant laquelle tous les problèmes doivent être résolus, toutes les clauses respectées et le contrôle de leur mise en application établi. Mais dès que nous arrivons à un accord quelconque, le premier ministre israélien prend la parole en public pour affirmer que cela est impossible. Les accords conclus doivent être respectés », a déclaré M. Erekat lors d'une conférence de presse au siège de l'agence Rossiya Segodnya.

    Et de rappeler que l'État hébreux bloquait toujours la bande de Gaza.

    « Nous demandons à la Russie et à d'autres pays de mettre en place un mécanisme de mise en application par Israël de ses propres engagements, tout en fixant une limite de temps avant laquelle toutes les décisions devront être remplies », a poursuivi le secrétaire général.

    Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont déclaré en amont leur soutien de principe à l'initiative russe appelée à contribuer à la reprise des négociations de paix. Néanmoins, dans leurs interventions publiques, ils s'accusent mutuellement d'être responsables de l'absence de concertation sur la date d'un tel sommet.

    Auparavant, Saeb Erekat s'est entretenu avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui a annoncé qu'une nouvelle rencontre entre les représentants des partis politiques palestiniens aurait lieu la semaine prochaine à l'Institut d'études orientales de Moscou.

    « Nous avons déjà mis plusieurs fois à la disposition de nos amis palestiniens l'endroit à Moscou ou dans ses environs pour que tous les détachements de l'OLP et ceux qui coopèrent avec eux puissent se réunir et s'entendre sur une plateforme unique qui garantisse l'unité des Palestiniens et contribue à des négociations efficaces », a rappelé le ministre russe lors de sa rencontre avec le secrétaire général du comité exécutif de l'OLP.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Dialogue de paix palestino-israélien (108)

    Lire aussi:

    La Palestine ne reconnaîtra plus Israël si Trump transfère l'ambassade US à Jérusalem
    Israël-Palestine: Moscou se pose en plateforme de paix
    Palestine-Israël: le processus de paix peine à redémarrer
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    secrétariat général, ministre, négociations, Autorité palestinienne, Organisation de libération de la Palestine (OLP), Rossiya Segodnya, Benjamin Netanyahu, Saeb Erekat, Mahmoud Abbas, Sergueï Lavrov, Gaza, Palestine, Moscou, Israël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik