Ecoutez Radio Sputnik
    Cyber crime

    Comment les États-Unis forment leur «cyber-armée»

    CC0 / PIxabay
    International
    URL courte
    263
    S'abonner

    Face à la menace présumée de cyberguerre avec la Russie, les États-Unis forment des soldats destinés à intégrer une cyber-unité spéciale. Petit problème: même ses dirigeants doutent de son succès, le domaine numérique évoluant selon eux à un rythme trop effréné.

    Le cursus de l'académie militaire de West Point (New York) comprend désormais un « cyber-cours » dans le cadre duquel les futurs soldats étudient l'algèbre appliquée, la cryptologie et d'autres disciplines du domaine numérique pour rejoindre à l'avenir une cyber-unité spéciale formée il y a à peine trois ans, relate la chaîne CNN.

    Cependant, poursuit la chaîne, il est presque impossible de leur apprendre toutes les « astuces » nécessaires, le domaine évoluant ces derniers temps trop rapidement.

    « Nous cherchons à apprendre à nos étudiants à résoudre des problèmes que nous-mêmes n'appréhendons pas encore complètement », a avoué à la chaîne le chef du Cyber-institut de l'armée américaine, le colonel Andrew Hall.

    De son côté, la professeure de l'académie Nathalie Vanatta, qui fait également partie de la cyber-unité, a indiqué que ses étudiants apprenaient les principes et notions mathématiques sur lesquels repose le système de cryptage moderne. À l'en croire, tout cela vise à développer la « réflexion critique et créative » des apprenants.

    Rappelons que les services de renseignement américain ont accusé les hackers russes d'avoir attaqué les serveurs d'organisations politiques américaines lors de la campagne électorale afin d'aider Donald Trump à obtenir la victoire. Toutefois, le directeur du FBI James Comey a contesté cette opinion, et aucune preuve n'a été présentée à cette fin.

    Fin 2016, l'administration d'Obama a imposé des sanctions contre neuf établissements russes, dont les services de renseignement, pour leur implication présumée dans les cyberattaques visant à influencer les résultats du vote. Moscou a qualifié les démarches de Washington de « provocatrices, visant à saper davantage les relations russo-américaines ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L’OTAN fait face aux cyber attaques
    Internet : des millions d’utilisateurs sont cyber attaqués
    Le Pentagone accuse la Chine de cyber espionnage
    Tags:
    piratage, cyberattaque, cybersécurité, Washington (Etat)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik