Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    Un négociateur de Damas tué près de la seule source d’eau de la capitale

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    11170
    S'abonner

    Un coordinateur du gouvernement syrien a été tué par les terroristes alors qu’il accompagnait les ingénieurs chargés de rétablir l’infrastructure de la seule source d’eau potable de Damas.

    Les terroristes ont tué samedi soir un négociateur des autorités syriennes, le général de brigade Ahmad Ghadban, dans la vallée du Barada, près de Damas, a appris Sputnik d'une source au sein des services de sécurité syriens.

    Le coordinateur a été tué à coups de fusil à lunette alors qu'il quittait Ayn al-Fiji, la seule source d'eau potable de Damas, libérée vendredi soir par l'armée syrienne. Le général accompagnait une équipe d'ingénieurs chargés de rétablir l'approvisionnement de la capitale syrienne en eau.

    Ahmad Ghadban représentait les autorités syriennes lors des négociations avec les groupes armés de la vallée du Barada en vue de mettre fin aux hostilités.

    L'armée gouvernementale syrienne et les volontaires ont libéré vendredi le village de Buseima, dans la vallée du Barada, rétablissant le contrôle de la source d'eau d'Ayn-al-Fiji qui alimente en eau potable Damas et ses environs. Les terroristes, qui se sont emparés de la source d'eau d'Ayn-al-Fiji le 22 décembre 2016, ont détruit l'infrastructure d'Ayn-al-Fiji et ont notamment endommagé les pompes d'eau. Ils ont ainsi privé cinq millions d'habitants de Damas d'eau potable.

    Des ingénieurs se sont immédiatement rendus sur les lieux pour rétablir l'infrastructure détruite par les terroristes. Ils ont travaillé à côté des sapeurs chargés de déminer le terrain. La première étape des travaux s'est achevée samedi.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    La Russie achemine de l'eau et de la nourriture à 120.000 Syriens
    Apres l’eau, les terres agricoles sont devenues des «enjeux»
    Eau contre amnistie: en Syrie, des extrémistes ouvrent l’accès à une station de pompage
    Tags:
    terrorisme, meurtre, Ahmad Ghadban, Syrie, Damas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik