Ecoutez Radio Sputnik
    Trump préfère Poutine à May? Vent de panique dans les médias britanniques

    Trump préfère Poutine à May? Vent de panique dans les médias britanniques

    © REUTERS / Kerry Davies
    International
    URL courte
    21413
    S'abonner

    Washington aurait-il troqué son fidèle allié britannique contre Moscou? Quel avenir alors pour Londres, qui accable régulièrement le Kremlin de tous les maux? Pas de panique! C’est juste la presse anglaise qui fait ses choux gras sur de fausses infos.

    Comment, la première rencontre de Trump se fera avec Poutine et non pas avec la première ministre britannique? Cette annonce, qui s'est d'ailleurs avérée fausse, a semé la panique dans la presse anglo-saxonne. Avant même que les informations ne soient confirmées, le Daily Mail a titré « Nouvelle relation privilégiée? La première rencontre étrangère de Trump sera avec Moscou et non pas avec Londres, Theresa May abandonnée à son sort. »

    La perspective semble avoir sérieusement préoccupé le quotidien, qui s'est lancé tête baissée dans des réflexions sur l'avenir  du Royaume-Uni  : «  Une alliance entre les États-Unis et la Russie pourrait créer des problèmes pour la Grande-Bretagne, qui figure parmi les plus féroces critiques du Kremlin  », s'est inquiété le média.

    Quelques lignes évoquant la prétendue rencontre entre le futur chef de la Maison Blanche et Vladimir Poutine à Reykjavik ont fait redouter à certains responsables britanniques que  Moscou ait Trump à la bonne, et que le commerce avec les États-Unis soit menacé, Theresa May entretenant, elle, des « relations froides » avec le président russe.

    Au lendemain de cette annonce, les hommes politiques britanniques peuvent pousser un gros soupir de soulagement: le Kremlin et la Maison Blanche ont démenti les informations concernant la rencontre dans la capitale islandaise.

    Mais, attention, un jour Poutine et Trump se rencontreront quand même…

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Au tour de Londres de succomber à la Main du Kremlin? Theresa May dit «da»!
    Trump évoque une possible levée des sanctions antirusses
    Les Démocrates pas les bienvenus à l’investiture de Trump?
    Tags:
    rencontre, Theresa May, Vladimir Poutine, Donald Trump, Royaume-Uni, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik