Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    Des responsables US appellent Trump à soutenir l'opposition iranienne

    © AFP 2019 ATTA KENARE
    International
    URL courte
    412032
    S'abonner

    Plusieurs ex-politiciens américains souhaitent que le président élu révise la politique américaine à l'égard de l'Iran et soutienne les laïcistes iraniens afin que Téhéran « ne menace plus les intérêts stratégiques américains ». Donald Trump, connu pour son hostilité à l'accord sur le programme nucléaire iranien, n'a pas encore donné suite.

    Plus de 20 anciens fonctionnaires américains ont exhorté le président élu à collaborer avec l'opposition iranienne après son investiture, lit-on dans leur lettre adressée à M. Trump, citée par la chaîne Fox News. 

    La lettre a été signée par 23 anciens responsables, y compris l'ex-maire de New York Rudolph Giuliani, l'ex-sénateur Joseph Lieberman et l'ex-directeur du Comité des chefs d'état-major interarmées, Hugh Shelton.

    Dans leur courrier, ils appellent la future administration de Trump à négocier avec le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), basé à Paris. Le CNRI se prononce pour la séparation de la religion et de l'État, l'égalité des sexes, l'organisation d'élections libres dans le pays et la liberté de conscience.

    « Les dirigeants iraniens visent les intérêts stratégiques et les principes américains aussi bien que ceux de nos alliées et de nos amis au Proche-Orient. Pour rétablir l'influence des États-Unis et la confiance envers les É.-U. dans le monde, le pays a besoin de repenser sa politique », lit-on dans la lettre.

    L'équipe de Donald Trump n'a pas encore répondu à cette missive. On ignore toujours si le président élu envisage de rencontrer les représentants de l'opposition iranienne. Cependant, à maintes reprises, Donald Trump a critiqué l'accord sur le programme nucléaire iranien lors de ses discours de campagne. En particulier, M. Trump a qualifié l'accord de « catastrophe qui pourrait conduire à un holocauste nucléaire » et a promis d'y mettre fin.

    Le ministère iranien des Affaires étrangères a néanmoins souligné que l'Iran n'envisageait pas de remettre en cause l'accord et de le renégocier avec la nouvelle administration américaine, tout en précisant que celle-ci n'avait pas la possibilité de renoncer à l'accord.

    L'Iran a conclu le 14 juillet 2015 avec les grandes puissances un accord destiné à garantir la nature strictement pacifique de ses activités nucléaires contre une levée d'une grande partie des sanctions internationales.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Iran menace de suspendre l’accord sur le nucléaire en réaction aux sanctions US
    Sanctions US contre l'Iran: l'effet boomerang
    Iran: en renouvelant leurs sanctions, les USA violent l’accord sur le nucléaire iranien
    Tags:
    menaces, révision, soutien, accord, opposition, sanctions, Donald Trump, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik