Ecoutez Radio Sputnik
    La tarjeta con el eslogan: Mantén la calma y sigue adelante

    Trump: «Le Brexit, une chose géniale», l’UE n’étant qu’«un instrument de l’Allemagne»

    © AFP 2019 Leon Neal
    International
    URL courte
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)
    22433
    S'abonner

    Le président élu Donald Trump a salué le Royaume-Uni comme un pays «intelligent» pour avoir décidé de quitter l’UE qui, selon lui, est dominée par l'Allemagne et est actuellement au bord de l'effondrement. D’autres pays suivront l’exemple de la Grande-Bretagne, a-t-il déclaré dans un entretien au Guardian.

    Le président élu américain Donald Trump a promis d'établir un accord commercial avec le Royaume-Uni « rapidement » après le Brexit et avoue comprendre pourquoi les électeurs ont choisi de sortir de l’Union européenne. 

    « Quand vous jetez un coup d'œil sur l’UE, vous voyez en réalité l'Allemagne. L’UE est principalement un instrument pour l'Allemagne. C'est pourquoi j'ai pensé que le Royaume-Uni était intelligent d’en sortir », a-t-il confié au quotidien britannique.

    Le républicain a souligné son attachement pour le Royaume-Uni et a déclaré que d'autres pays pourraient suivre son exemple et quitter l'UE.

    Theresa May VS Angela Merkel
    © AP Photo / Matt Dunham/Geert Vanden Wijngaert

     « Je crois que d'autres partiront. Je pense que la garder unie ne sera pas aussi facile que beaucoup de gens le pensent », a déclaré M. Trump.

    Interrogé sur la question de savoir s'il allait passer un accord commercial avec le Royaume-Uni qui entrerait en vigueur après le Brexit, Donald Trump a assuré: «Absolument, très rapidement. Je suis un grand fan du Royaume-Uni. Nous allons travailler dur pour le faire rapidement et proprement. Profitable pour les deux parties. »

    Et d’ajouter qu'il était impatient de rencontrer la première ministre britannique Theresa May après son investiture, qui aura lieu vendredi. 

    « Je vais la rencontrer [Theresa May, ndlr]. En fait, si vous voulez, vous pouvez voir la lettre, où que la lettre soit, elle vient de l'envoyer. Elle demande une réunion et nous aurons une réunion juste après mon entrée à la Maison Blanche et… nous allons faire quelque chose très rapidement », a conclu Donald Trump.


    Dossier:
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)

    Lire aussi:

    François Fillon prochain président français: quel impact sur le Brexit?
    Fiscalité: les Pays-Bas mettent la pression sur Londres avant le Brexit
    Brexit: May prête à un divorce sans concession avec l’UE
    Merkel vs May dans la bataille pour le Brexit : qui va l’emporter ?
    Conséquences du Brexit: HSBC pourrait déplacer ses activités en France ou en Irlande
    Merkel contre May, réalité de l’UE à l’époque du Brexit
    Brexit, mode d’emploi: l’UE est-elle prête aux appétits de Theresa May?
    Le chat Larry de Downing Street soutient-il le Brexit?
    Tags:
    accord, Donald Trump, Allemagne, États-Unis, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik