Ecoutez Radio Sputnik
    Guantanamo

    Oman accueille dix détenus de Guantanamo

    © Sputnik . Denis Voroshilov
    International
    URL courte
    0 71

    Le gouvernement omanais, à la demande des autorités américaines, a accueilli dix prisonniers de Guantanamo. Ils résideront dans le sultanat d'Oman de «manière provisoire».

    Le gouvernement omanais a accepté d'accueillir dix prisonniers libérés de la base de Guantanamo et de leur fournir un permis de séjour temporaire, a déclaré lundi, le ministère omanais des Affaires étrangères dans une déclaration, précisant que la mesure se faisait à la demande du gouvernement américain et visait à résoudre le problème des détenus de Guantanamo.

    Le chef de l'Association omanaise des journalistes Awid Bakwir a déclaré à Sputnik que ce n'était pas la première fois que Mascate hébergeait des prisonniers libérés de Guantanamo.

    « Notre gouvernement leur fournit une assistance humanitaire, ainsi que des soins médicaux, si nécessaire. Ils séjournent dans notre pays et après ils retournent dans leur pays d'origine. Notre gouvernement l'a réalisé plusieurs fois », a-t-il ajouté.

    En 2015, l'Oman a déjà accepté dix Yéménites et dix autres en 2016. Selon M. Bakwir, le gouvernement omanais ne connaît pas encore la nationalité de ces personnes. Néanmoins, il a souligné que « cela n'empêche pas les organisations omanaises de défense des droits de l'homme de leur rendre visite et de veiller au respect de leurs droits».

    Guantanamo
    © REUTERS / U.S. Department of Defense
    Barack Obama n'a pas réussi à tenir sa promesse de fermer Guantanamo qui incarne les excès de la lutte antiterroriste des Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001.

    Auparavant, les Etats-Unis ont annoncé le transfert d'au moins de 19 prisonniers (sur 55 toujours sur à la base) vers d'autres pays. Quant au président élu, Donald Trump s'est prononcé contre tout nouveau transfert de détenus de cette prison vers d'autres pays, mettant en garde contre le possible récidive d'individus "extrêmement dangereux".

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Trump contre la remise en liberté des prisonniers de Guantanamo
    Un ex-prisonnier de Guantanamo aide les migrants en Allemagne
    Guantanamo, grande école du terrorisme?
    Tags:
    détenus, promesses, prisonniers, prison, centre de détention de Guantanamo, Sputnik, Awid Bakwir, Donald Trump, Barack Obama, Guantanamo, Oman, Mascate, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik