International
URL courte
23430
S'abonner

Ces derniers jours, les médias portugais, en couvrant l’entrée en fonction du nouveau commandant en chef des forces navales Henrique Gouveia e Melo, ont évoqué des cas de «présence dangereuse renforcée de sous-marins russes» dans l'Atlantique Nord. Un expert militaire brésilien brise ce nouveau mythe.

Citant des sources militaires, les médias portugais ont signalé la « présence dangereuse accrue des sous-marins russes » dans l'Atlantique Nord. Il s'agit d’une menace imaginaire, a déclaré le journaliste brésilien Nelson Francisco During, rédacteur en chef du portail Defesa.net et spécialisé dans les questions de défense, dans une interview à Sputnik.

Amiral Kouznetsov
© Sputnik . Ministère russe de la Défense
Selon lui, ces derniers temps, l’activité de la marine russe dans cette région est liée aux déplacements des navires qui se dirigent vers la Méditerranée ou regagnent leurs bases dans le Nord.

D’habitude, ces navires sont accompagnés de sous-marins, note le journaliste, ajoutant qu’il n’y a aucune information confirmant que des sous-marins russes se déplacent indépendemment dans la région.

D'après Nelson Francisco During, le nouveau commandant en chef des forces navales portugaises Henrique Gouveia e Melo, lors de ses premiers discours dans ses fonctions, a bien évoqué le sujet de la présence des sous-marins étrangers mais n’a pas ouvertement mentionné des « sous-marins russes ».

Dans ce contexte, Henrique Gouveia e Melo a également abordé d’autres menaces, comme la protection des frontières et l’afflux de migrants nord-africains en Europe, explique l’expert. 

Historiquement, dans le cadre de l’Otan, le Portugal a joué un rôle important dans la lutte contre les sous-marins étrangers près de la côte de la péninsule ibérique, du détroit de Gibraltar et des Açores.

Une question s’impose d’elle-même : les forces navales portugaises, traditionnellement présentes dans l’Atlantique Nord, loin de leurs propres frontières mais à proximité des frontières russes, ne présentent-elles pas une menace pour la flotte de la Fédération de Russie ?

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Faire exploser les sous-marins pour les recycler!
Les sous-marins nucléaires russes Boreï bientôt modernisés
Canberra et Paris signent un accord sur la livraison de 12 sous-marins
La Chine développe une technologie de défense acoustique des sous-marins
Tags:
présence dangereuse, Henrique Gouveia e Melo, Nelson Francisco During, Atlantique Nord, Méditerranée, Portugal, Brésil, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook