Ecoutez Radio Sputnik
    Motard et galant: Gregory Morat dévoile pourquoi il a aidé la motarde russe

    Motard et galant: Gregory Morat dévoile pourquoi il a aidé la motarde russe

    © capture d'écran: YouTube
    International
    URL courte
    652062

    Lors de l’avant-dernière étape du Dakar 2017, la motarde russe Anastasia Nifontova a perdu le contrôle de son engin et a chuté. Le Français Gregory Morat, l'unique pilote à s'être arrêté pour aider la sportive presque en larmes, dévoile à Sputnik les raisons de sa galanterie et avoue être fier de donner une bonne image de la France.

    Gregory Morat raconte que l'événement s'est produit pendant l’avant-dernière étape du Dakar, une étape déterminante, « où on était dans le sable depuis de nombreux kilomètres et c’était très difficile physiquement ». 

    Plusieurs motards focalisés sur la victoire sont passés à côté de la sportive russe, l’une des neuf femmes seulement à participer au Dakar, sans lever le pied. Mais le Français Grégory Morat s'est arrêté pour aider la concurrente russe à reprendre la compétition, relevant la moto et la motarde, allant jusqu'à lui taper sur l'épaule pour lui souhaiter bonne chance.

    « Quand je suis arrivé j’ai vu tout de suite qu’Anastasia était en difficulté avec la moto qui était complètement retournée. Je sais très bien que c’est très lourd une moto. Anastasia a une très bonne technique de pilotage sauf que quand il lui est arrivé ce problème je savais très bien qu’elle était dans une situation difficile et ça me paraissait normal de m’arrêter pour lui relever sa moto », confie Gregory Morat dans un entretien à Sputnik.

    Ce moment a été saisi par l'opérateur d'une chaîne de télévision. Anastasia, en larmes, lui a demandé de l'aide, malheureusement, l'opérateur a été forcé de refuser: il est interdit aux médias d'interférer dans la course de quelque façon que ce soit. Le motard français est arrivé une minute après et assure n’avoir pas remarqué la caméra, l’ayant fait tout naturellement.

    Rallye Dakar: une course contre la mort
    © Fotobank.ru/Getty Images /

    « Moi, je l’ai fait de manière vraiment naturelle, je ne me suis pas posé de questions. Je ne savais pas non plus qu’il y avait à ce moment-là la télé qui filmait. Étant donné qu’on était dans la course et qu’on était vraiment concentré sur ce qu’on faisait, moi je n'ai rien vu, aucun élément extérieur, j’étais concentré sur Anastasia pour l’aider. D’ailleurs elle a très bien fini le rallye. Je trouve aussi que c’est une personne exceptionnelle qui a un mental très fort et que c’est plutôt elle l'héroïne, parce que faire un Dakar c’est très dur et elle, elle était là, elle l’a terminé avec brio et je suis ravi pour elle qu’elle ait fait ça ». 

    « Après, en rentrant le soir, j’ai commencé à voir sur Facebook que j’avais eu plein de messages de soutien de la Russie, ce qui m’a fait très plaisir. Je continue à en recevoir aujourd’hui et… je suis ravi que ça ait fait plaisir à beaucoup de personnes », raconte-t-il. 

    « Je suis ravi d’avoir pu aider Anastasia et aussi que la Russie soit contente. Ça donne aussi une bonne image de la France et ça me fait plaisir », conclut Gregory Morat.

    Grâce notamment à l'aide de ce motard français galant, Anastasia a pu terminer deuxième parmi les femmes qui participaient au rallye.

    Lire aussi:

    Dakar: 14e victoire pour le russe Kamaz!
    Dakar 2017: quand rallye rime avec galanterie
    La première étape du Dakar 2016 annulée
    Dakar-2016: un accident lors du prologue, dix blessés
    Rallye Dakar: une course contre la mort
    Tags:
    motard, Dakar 2017, Gregory Morat, Anastasia Nifontova, Dakar, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik