Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    Daech a l'intention de détruire des sites historiques à Palmyre

    © AFP 2017 Maher AL MOUNES
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    71416327

    Les terroristes de Daech entendent faire exploser des monuments historiques et culturels en posant des engins explosifs dans la région de Palmyre, a déclaré mercredi l’état-major russe.

    « Nous avons reçu des informations, confirmées par plusieurs sources, selon lesquelles les terroristes de l'EI déployaient une importante quantité d'explosifs dans la région de Palmyre afin de détruire le patrimoine historique de la ville », a déclaré le porte-parole de l'état-major russe Sergueï Roudskoï.

    Lors d'un briefing, le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major général des Forces armées russes, le général Roudskoï, a en outre déclaré que les forces gouvernementales syriennes soutenues par les forces aérospatiales russes avaient lancé une offensive près de Palmyre contre le groupe terroriste État islamique (Daech).

    D'après le général, les troupes gouvernementales appuyées par l'aviation russe ont lancé une offensive contre les positions des terroristes pour empêcher la destruction des sites historiques de Palmyre.

    Depuis début décembre, des combats acharnés font rage aux abords de la ville de Palmyre. Les djihadistes ont lancé une violente offensive pour s'emparer à nouveau de la cité antique, reprise le 27 mars dernier par les troupes gouvernementales syriennes. Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco, était restée pendant 10 mois sous contrôle des terroristes.

    À l'automne 2016, après la libération de la ville du contrôle de Daech, le commandement de l'armée russe a envoyé en Syrie une unité de plus de 200 sapeurs pour aider les autorités syriennes à déminer Palmyre.Grâce aux efforts des sapeurs russes, 234 hectares de sol et 23 kilomètres de routes ont été déminés, ainsi que 10 monuments du patrimoine historique. 2.991 objets explosifs ont été détectés et désamorcés, dont 432 explosifs artisanaux.

    Pendant leur occupation de la ville, les djihadistes ont fait sauter plusieurs vestiges de Palmyre, notamment l'Arc de Triomphe et les temples de Bêl et de Baalshamin. En outre, le musée de la ville et la célèbre nécropole de Palmyre ont été pillés. Ce n'est qu'en mars 2016 que les troupes syriennes, épaulées par l'aviation russe, ont réussi à libérer la cité antique des terroristes.

    Les ruines du Temple de Bêl à Palmyre
    © AFP 2017 Joseph Eid
    Les ruines du Temple de Bêl à Palmyre

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    Le chef du Pentagone exclut la coopération avec la Russie en Syrie
    Palmyre: les forces syriennes lancent une offensive contre Daech
    Les militaires russes ont déminé plus de 2 000 hectares à Alep
    Alep: le plan du gouverneur pour faire renaître la ville de ses ruines
    Tags:
    sites culturels, déminage, terrorisme, Etat islamique, Palmyre, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik