International
URL courte
482
S'abonner

Mossoul devient jour après jour l’exemple d'une coopération efficace entre les parties concernées en lutte contre Daech. Par contre, les quartiers ouest de la ville sont toujours contrôlés par les terroristes.

La libération de la partie est de Mossoul des terroristes de l'État islamique montre l'efficacité de la coopération entre les forces peshmergas et l'armée irakienne, a indiqué le chef de la diplomatie du Gouvernement régional du Kurdistan irakien, Falah Mustafa Bakir, dans une interview accordée à Sputnik.

« Une partie de Mossoul est libérée. C'est l'exemple d'une bonne coopération entre les forces peshmergas et irakiennes », a estimé le diplomate kurde.

Armée irakienne près de Mossoul
© AFP 2020 AHMAD AL-RUBAYE
Le 18 janvier, Bagdad a annoncé que les terroristes de Daech avaient été entièrement chassés de l'est de la ville de Mossoul.

La partie ouest de la ville, qui est située sur l'autre rive du Tigre, est pourtant toujours sous l'emprise des terroristes.

Le 17 octobre 2016, l'armée irakienne, les milices chiites et les Peshmergas kurdes, soutenus par l'armée de l'air irakienne et l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis, ont lancé une opération visant à libérer cette ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Piégés par la guerre, les habitants de Mossoul enterrent leurs morts où ils peuvent
150.000 déplacés suite à l'opération de la coalition à Mossoul
Les Américains, coincés à Mossoul, reportent l'assaut
Tags:
peshmergas, libération, milices chiites irakiennes, terrorisme, coalition anti-Daech, Etat islamique, Falah Bakir, États-Unis, Tigre, Mossoul, Irak, Bagdad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook