Ecoutez Radio Sputnik
    La chaîne russe RT

    Margarita Simonian: «Le département d'État nous aurait coupé l’air, s’il l'avait pu»

    © Sputnik. Alexander Demyanchuk
    International
    URL courte
    112301444

    La rédactrice en chef Margarita Simonian a déclaré ne pas avoir été étonnée par le blocage de la page Facebook anglaise de RT. Elle estime que cela a été fait sur la requête de Radio Liberty, l’un des groupes financés par le département d’État américain.

    La rédactrice en chef de RT et de Rossiya Segodnya Margarita Simonian
    © Sputnik.
    La rédactrice en chef de RT et de Rossiya Segodnya Margarita Simonian

    Après la diffusion de la conférence de presse de Barack Obama, Facebook a empêché la chaîne russe RT de publier des liens, des images ou des vidéos sur sa page anglaise. Lors de la diffusion, la chaîne Current time (Nastoyachee vremya) a déposé une plainte auprès de l'administration de Facebook, accusant RT de violation du droit d'auteur.

    « Je ne suis pas surprise. Le département d'État nous aurait coupé l'air, s'il l'avait pu », a-t-elle ironisé.

    RT
    © Sputnik. Evgeny Biyatov
    Les représentants de RT ont annoncé qu'ils n'avaient rien violé et qu'ils avaient les droits pour cette diffusion.

    Margarita Simonian a indiqué que la chaîne s'était déjà adressée à l'administration de Facebook afin de faire débloquer sa page anglaise. Néanmoins, la demande n'a toujours pas eu de suite.

    « Nous continuerons de réclamer que le compte soit déverrouillé », a-t-elle ajouté.

    ​Auparavant, RT a signalé que la firme de Mark Zuckerberg a gelé la page RT anglaise. Celle-ci ne peut plus diffuser de messages contenant des liens, des photos ou des vidéos sur sa page. Ces options ne seront accessibles qu'après l'investiture de Donald Trump.

    La page anglaise de RT ne peut donc pas fonctionner normalement. Si les journalistes n'en obtiennent pas le déblocage au plus vite, RT ne pourra pas transmettre l'investiture du président élu sur Facebook, où la chaîne a plus de 4 millions d'abonnés. L'Union des journalistes de Russie a martelé que, ce faisant, Facebook avait pratiquement donné l'avantage aux autres médias.

    Sur sa page Twitter, Current time a annoncé qu'elle n'avait pas porté plainte ni contre RT, ni contre d'autres médias. Il est à noter que cette chaîne est un projet de Radio Liberty, financée par le département d'État américain.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La chaîne RT sera diffusée à l’Onu
    Article sur Sputnik et RT: le Washington Post avoue la non-fiabilité de ses sources
    Émission du Congrès US interrompue: «la main de RT est si longue», estime Simonian
    Tags:
    administration, diffusion, plainte, violations, investiture, blocage, chaîne de télévision, conférence de presse, Radio Liberty, Union des journalistes de la Russie, Facebook, Inc, Département d'Etat des Etats-Unis, RTA (agence de voyage), Donald Trump, Mark Zuckerberg, Margarita Simonian, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik