Ecoutez Radio Sputnik
    Hollande

    Hollande président du Conseil européen? Improbable

    © AFP 2019 Yoan Valat
    International
    URL courte
    2391
    S'abonner

    Selon un expert européen, le chef de l'État français François Hollande n'a aucune chance de devenir président du Conseil européen.

    François Hollande, qui se tient à l'écart des débats depuis qu'il a renoncé à être candidat, serait en train de préparer son avenir. En digne héritier de son père spirituel Jacques Delors, il aurait des projets de carrière politique européenne pour son après-mandat.

    Selon des sources proches de l'Élysée, citées par Le Parisien, François Hollande convoiterait la présidence du Conseil européen. Un poste occupé actuellement par l'ancien premier ministre polonais Donald Tusk, dont le mandat s'achève fin mai, c'est-à-dire au moment même où le futur ex-président français sera libéré de ses fonctions.

    Mais pour être élu, il devrait être désigné à la majorité des 28 chefs d'États et de gouvernements, actuellement nettement à droite, et avoir le soutien du futur président français, ce qui serait perdu d'avance en cas de victoire de François Fillon.

    Que valent ces allégations et quelles sont les chances de François Hollande ? Nous avons posé la question à Emmanuel Dupuy, président de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe.

    « Je pense que c'est quelque chose qui revient régulièrement mais qui n'a aucune espèce de réalité. Premièrement, la candidature devrait être portée par le prochain président. […] Si c'est François Fillon qui est président, bien évidemment que c'est pas François Hollande, mais peut-être Nicolas Sarkozy, auquel il pourrait penser ».

    L'interlocuteur de Sputnik rappelle que le mandat de Donald Tusk se termine en mai. Il y a un jeu d'équilibre politique qui fait qu'actuellement les trois fonctions les plus importantes au sein de l'Union européenne sont entre les mains de responsables politiques de droite.

    « Alors, l'argument voudrait que l'équilibre européen fasse qu'il y en ait au moins un des trois qui soit entre les mains d'un non-conservateur. […] Mais c'est en oubliant le fait que sur les 28 pays de l'Union européenne, une grande majorité des responsables politiques sont de droite. Donc, je ne vois absolument aucune possibilité pour que François Hollande puisse légitimement prétendre à ce poste », a estimé l'expert européen.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Peu avant la fin de son mandat, Hollande ose enfin répondre aux USA
    Le bilan de François Hollande, « Chef de guerre » (2/2)
    Tags:
    candidature, Institut Perspective et sécurité en Europe, Conseil européen, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik