Ecoutez Radio Sputnik
    Un test nucléaire américain dans le Nevada en 1957

    Les armes nucléaires US risquent de rester sans surveillance

    © Flickr/ International Campaign to Abolish Nuclear Weapons
    International
    URL courte
    5111
    S'abonner

    L’administration US pour la sécurité nucléaire risque de rester sans ses dirigeants après l’arrivée au pouvoir du président élu Donald Trump. Seuls six des 58 représentants du Pentagone ont souhaité rester à leurs postes jusqu’à l’arrivée de leurs successeurs nommés par l’équipe de Trump.

    L'Administration nationale de sécurité nucléaire (NNSA), l'agence en charge notamment des armes nucléaires américaines, pourrait se retrouver sans dirigeants après la cérémonie d'investiture du nouveau président américain Donald Trump, programmée pour le 20 janvier, a annoncé vendredi le site internet Defense News.

    Selon le site, le sénateur Martin Heinrich a envoyé jeudi une lettre à Donald Trump, lui demandant de maintenir à leurs postes plusieurs responsables de la sécurité nationale dont les dirigeants de la NNSA, jusqu'à l'éventuelle nomination de leurs successeurs. D'après lui, seuls six des 58 représentants du Pentagone, et aucun responsable de la NNSA, avaient souhaité exercer leurs fonctions pendant la période de transition.

    C'est « la première fois dans l'histoire de la NNSA, qui a travaillé sous quatre administrations présidentielles en seize ans », a noté M. Heinrich.

    Selon la tradition, les responsables du Pentagone nommés par le président sortant démissionnent après l'élection d'un nouveau président, mais les personnes qui occupent les postes clés sont maintenues jusqu'à ce que le président proroge leur mandat ou nomme leurs successeurs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump contre le New York Times: il déforme ma position sur les armes nucléaires
    A défaut de tuer Trump, ils essayent de faire échouer son investiture
    Infatigable, le FBI continue de chercher des ombres de liens entre Trump et Moscou
    Tags:
    armes nucléaires, National Nuclear Security Administration (NNSA) des Etats-Unis, Martin Heinrich, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik