International
URL courte
0391
S'abonner

Les services spéciaux autrichiens ont arrêté vendredi un terroriste présumé qui, selon l’enquête, envisageait de perpétrer un attentat dans la capitale du pays.

Selon les données fournies par le représentant de la police Thomas Keiblinger, l'arrestation a été effectuée dans le quartier Favoriten de Vienne vendredi soir. Le communiqué officiel indique que les services spéciaux étrangers ont fourni des informations sur un possible attentat durant la période allant du 15 au 30 janvier aux autorités autrichiennes.

« L'homme qui est apparemment entré en Autriche vendredi avait été placé sous surveillance puis a été arrêté dans un appartement viennois par l'unité spéciale « Cobra », lit-on dans la publication.

Selon les données le Kronen Zeitung, le présumé avait fabriqué un explosif en Allemagne avec pour objectif de perpétrer un attentat à Vienne. L'explosif a été retrouvé au cours de l'arrestation. La police a averti la population et appelé les citoyens autrichiens à la vigilance, en particulier dans les quartiers animés, rappelant que la présence de tout objet suspect devait être signalée aux forces de l'ordre.

Selon le quotidien, le suspect fait partie d'un « groupe d'islamistes radicaux d'origine albanaise » dont les membres sympathisent avec l'État islamique (Daech).

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Sécurité renforcée, état d'urgence: 15 M EUR de bijoux braqués à Cannes malgré tout
L’auteur de l’attentat d’Istanbul aurait été identifié et localisé
Attentat de Berlin: le terroriste avait été déclaré «non dangereux»
Attentat terroriste à Berlin
Tags:
Allemagne, Autriche, Vienne (Autriche), attentat, explosifs, arrestation, terroristes présumés
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook