International
URL courte
34100
S'abonner

Après une journée de négociations avec les présidents mauritanien et guinéen, le président sortant de la Gambie Yahia Jammeh a finalement accepté de céder le pouvoir au nouveau président élu Adama Barrow.

Le président sortant de la Gambie Yahia Jammeh a confirmé qu'il acceptait de quitter son poste, annoncent les médias mainstream.

« J'ai décidé aujourd'hui, en conscience, de quitter la direction de cette grande nation, avec une infinie gratitude envers tous les Gambiens », a ainsi déclaré M. Jammeh. Il a ajouté que son départ du pouvoir relevait de sa seule décision.

Les présidents mauritanien et guinéen, qui menaient l'ultime médiation, ont obtenu auparavant son accord de principe pour qu'il quitte le pays. Des discussions se sont poursuivies sur les conditions de son départ, prolongeant de facto la suspension de l'opération militaire ouest-africaine décidée par la Communauté économique des États d'Afrique de l'ouest (Cédéao), pour le contraindre à céder le pouvoir au nouveau président élu Adama Barrow.

Pour l'instant on ne connaît pas le contenu de l'accord qui a été conclu, ni quel est le pays qui offrira l'asile à Yahya Jammeh. La condition sur laquelle les pays de la Cédéao ne voulaient pas céder était qu'il quitte la Gambie. Un départ qui devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Gambie: les opérations militaires suspendues pour une dernière médiation
La Gambie est désormais une "république islamique"
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
démission, Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Adama Barrow, Yahia Jammeh, Gambie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik