Ecoutez Radio Sputnik
    L’élection de Trump, une victoire de l’identité nationale pour Bruno Gollnisch

    L’élection de Trump, une victoire de l’identité nationale pour Bruno Gollnisch

    © AFP 2019 MOLLY RILEY
    International
    URL courte
    Investiture du 45e président américain Donald Trump (24)
    11304
    S'abonner

    Dans une interview accordée à Sputnik lors de la soirée gala à Paris à l’occasion de l’investiture de Donald Trump, le député européen Bruno Gollnisch a commenté cet événement politique de grande envergure qui a provoqué tant de réactions à travers le monde.

    Environ 150 personnalités politiques et publiques se sont réunies à l'Hôtel Intercontinental dans la capitale française à l'occasion de l'investiture de Donald Trump et parmi eux le député européen Bruno Gollnisch, qui a qualifié cet événement de « positif » :

    « L'élection de Donald Trump est une victoire de l'identité nationale contre les establishments, une victoire également contre les forces obscures du mondialisme et la volonté de protéger une grande nation, son identité, sa prospérité », a lancé l'homme politique.

    Le député européen a d'ailleurs remarqué que c'était un peu la politique qu'il souhaitait voir mettre en œuvre en France.

    Selon lui, l'investiture de Trump va marquer un tournant dans les relations internationales:

    « Je salue sa volonté d'arrêter la stupide confrontation avec la Russie. Ça me paraît finalement le gage de la relation apaisée entre ces deux grandes puissances que sont la Russie et les États-Unis d'Amérique et très certainement ça me paraît très bénéfique pour l'Europe et pour la France également. J'aurais aimé que la France prenne l'initiative en ce domaine ».

    Et de poursuivre :

    « Il faut en tout cas ne pas avoir que ce soit envers M. Trump, que ce soit envers M. Poutine ou qui ce soit, il ne faut pas avoir d'a priori négatifs. »

    À la question de savoir comment exactement la relation franco-américaine pourrait, selon lui, évoluer après l'investiture de Trump, M. Gollnisch a souligné que tout dépendrait notamment du déroulement de la présidentielle française:

    « Ça dépendra évidemment de qui sera le nouveau président français. Si le nouveau président français est Marine Le Pen, je pense que ce seront  de bonnes relations encore que nous pouvons avoir des intérêts divergents et opposés. » 

    D'après M. Golnisch, il faut recourir à la discussion pour essayer d'aplanir les problèmes et d'avoir des relations de confiance mutuelle et de coopération, surtout face à des dangers qui sont communs, comme le terrorisme islamique, le dumping social qui prospère du fait de l'ouverture inconsidérée des frontières, ou encore le phénomène d'immigration massive et incontrôlée. 

    Concernant la marche contre Trump, Bruno Gollnisch est d'avis que c'est « l'habitude de la gauche » :

    « C'est son sectarisme qui n'accepte le résultat des élections qui si elles lui sont favorables et quand les élections ne sont pas favorables — c'est vrai à Paris, c'est vrai à Washington, c'est vrai dans beaucoup d'endroits — la gauche essaye de contester dans la rue par la violence bien souvent le résultat de consultations démocratiques. »

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Investiture du 45e président américain Donald Trump (24)

    Lire aussi:

    L’investiture de Trump trollée en direct sur BBC fait pleurer de rire la Toile
    Trump invite la pluie à son investiture: «Ils verront, ce sont mes vrais cheveux!»
    A défaut de tuer Trump, ils essayent de faire échouer son investiture
    Tags:
    investiture, élection présidentielle, Bruno Gollnisch, Donald Trump, Marine Le Pen, Paris, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik