Ecoutez Radio Sputnik
    Protestation contre le TPP

    L’Australie cherche des alternatives au TPP

    © AFP 2019 TOSHIFUMI KITAMURA
    International
    URL courte
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)
    3117

    Face à l’intention de Donald Trump de renoncer au partenariat transpacifique, Canberra, toujours attaché à cette idée, essaie de s’entendre avec les autres pays signataires du traité de libre-échange.

    Les autorités australiennes cherchent une alternative à l'accord de partenariat transpacifique (TPP), compte tenu des déclarations du président américain Donald Trump selon lesquelles les États-Unis comptent y renoncer.

    Le ministre australien du Commerce Steve Ciobo a rencontré ses homologues de six pays signataires de l'accord (Japon, Canada, Singapour, Nouvelle-Zélande et Malaisie) en marge du Forum économique mondial de Davos pour examiner d'autres possibilités d'accord, relate le Weekend Australian.

    M. Ciobo s'est dit toujours attaché à l'idée du partenariat transpacifique.

    Selon lui, l'Australie promouvra envers et contre tout la ratification de l'accord TPP. « Ce sera une déclaration nette du parlement australien sur le fait que nous rejetons le protectionnisme et que les marchés ouverts sont la voie à suivre vers la création durable d'emplois », a-t-il expliqué.

    Le TPP est un traité de libre-échange signé en février 2016 entre douze pays de la région Asie-Pacifique qui vise à réduire les barrières tarifaires et à corriger les règles internes des pays membres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)

    Lire aussi:

    Suite à l'élection de Trump, Hanoï suspend la ratification du TPP
    Un Brexit «pacifique» pour les USA?
    Merci Wikileaks, «nous savons maintenant qui est derrière le TPP!»
    Trumpacifique, ou l’accord de partenariat à la néo-zélandaise
    Tags:
    Traité de partenariat transpacifique (TPP), Steve Ciobo, Australie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik