Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau ukrainien

    Nouvelle loi linguistique en Ukraine: «Un génocide de la langue russe»

    © Sputnik . Service de presse du Président de l'Ukraine
    International
    URL courte
    62634

    Au cas où le parlement ukrainien donnerait le feu vert au projet de loi sur l’usage exclusif de la langue ukrainienne dans le pays, Kiev risque de perdre définitivement le Donbass, estime un sénateur russe.

    Le projet de loi sur l'exclusivité de la langue ukrainienne soumis à la Rada suprême (parlement ukrainien) risque d'affaiblir les positions déjà fragiles de Kiev dans l'est du pays insurgé, affirme le vice-président du Comité du Conseil de la Fédération (Sénat russe) sur les questions de sécurité et de défense, Franz Klintsevitch.

    « Un génocide de la langue russe, c'est ainsi que je considère ce projet de loi soumis récemment à la Rada suprême », a relevé M. Klintsevitch.

    Il a particulièrement insisté sur le fait que le document avait été élaboré par plus de 30 députés de fractions différentes, ce qui rendait « le tableau encore plus affligeant. »

    « Quoi qu'il en soit, poursuit-il, la rage nationaliste est mauvaise conseillère. La ratification de ce projet de loi constitue la voie directe vers la perte définitive du Donbass par l'Ukraine, où la majorité écrasante de la population est russophone », a-t-il ajouté.

    Le 21 janvier, un groupe de députés a soumis au parlement un projet de loi sur l'exclusivité de la langue ukrainienne, conformément auquel l'ukrainien devrait être imposé dans l'ensemble des organes d'État et des institutions scolaires et universitaires du pays, ainsi que dans les médias, maisons d'éditions, activités culturelles et dans le secteur des services dans son intégralité.

    Plus tôt, il a été annoncé que le russe disparaîtrait des passeports ukrainiens. Le président ukrainien Piotr Porochenko a décidé que l'information figurant dans les passeports ukrainiens en ukrainien et en russe depuis l'époque soviétique serait désormais doublée en anglais et non en russe. D'après M. Porochenko, une telle démarche facilitera l'intégration de l'Ukraine à l'UE.

    Depuis 2014, Kiev déploie d'intenses efforts pour effacer tous les liens de l'Ukraine avec la Russie et la langue russe. Ainsi, malgré le désaccord des Ukrainiens, les autorités ont décidé de supprimer les noms faisant référence à Moscou de la carte de Kiev. Il est donc proposé de rebaptiser la rue Moskovskaïa ("de Moscou"), le pont de Moscou, la place Moskovskaïa et l'avenue Moskovski et la liste ne cesse de s'agrandir.

    La langue russe n'a aucun statut officiel en Ukraine. Or, selon une étude réalisée récemment par l'institut de sondages Gallup, 83 % des Ukrainiens préfèrent utiliser le russe au quotidien.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Chaîne d’opposition russe bannie d’Ukraine: le geste étonnant d’un journaliste
    Ukraine: enquête pour haute trahison réclamée contre Porochenko
    L’Ukraine pourrait avoir un gouvernement en exil
    Tags:
    langue russe, langue ukrainienne, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik