Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Libre-échange: Trump remet en cause l’accord avec le Mexique et le Canada

    © REUTERS / Jim Urquhart
    International
    URL courte
    12282
    S'abonner

    Accusant l’accord Aléna d’encourager l’exode d’emplois américains vers le Mexique, Donald Trump s’apprête à réviser ses conditions, menaçant même de s’en retirer.

    Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche qu'il allait prochainement renégocier l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna, ou NAFTA en anglais) avec les dirigeants canadien et mexicain, Justin Trudeau et Enrique Peña Nieto.

    « Nous allons rencontrer le premier ministre du Canada et le président du Mexique et nous allons commencer des négociations liées à l'Aléna », a indiqué M. Trump lors d'une cérémonie à la Maison-Blanche.

    La rencontre avec M. Peña Nieto à la Maison-Blanche a été fixée au 31 janvier. La date de la rencontre avec M. Trudeau n'a pas encore été annoncée.

    La nouvelle administration républicaine a averti que si ses partenaires refusaient une négociation « qui apporte aux travailleurs américains un accord équitable », les États-Unis quitteraient l'Aléna, nous informe l'AFP.

    L'accord Aléna, entré en vigueur en janvier 1994, réunit les États-Unis, le Canada et le Mexique dans une zone de libre-échange. Donald Trump l'accuse d'avoir encouragé l'exode d'emplois manufacturiers américains vers le Mexique.

    Selon les statuts de l'accord, l'une des parties peut notifier aux autres son intention de le quitter, ouvrant alors une période de 180 jours pour entamer de nouvelles négociations. Si aucun nouvel accord n'est conclu, l'ancien est alors dissous.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Australie cherche des alternatives au TPP
    Libre-échange avec l'UE: l'Ukraine perdante
    Et si la Chine remplaçait les USA au sein de l’accord TPP?
    Suite à l'élection de Trump, Hanoï suspend la ratification du TPP
    Tags:
    Accord de libre-échange nord-américain (NAFTA), Donald Trump, Canada, Mexique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik