International
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
9342
S'abonner

La situation autour des territoires contestés dans la mer de Chine méridionale ne s’apaise pas. Les États-Unis souhaitent que la Chine abandonne ses activités dans cette région. Cependant, selon d'autres opinions, il s’agit d’un exemple d’ingérence américaine dans les affaires chinoises.

Le problème des territoires contestés dans la mer de Chine méridionale a déjà fait couler beaucoup d'encre. Alors que les États-Unis veulent que la Chine abandonne toutes ses activités dans la région, le mécontentement provoqué par l'ingérence américaine dans les affaires chinoises ne cesse d'augmenter.

« Les États-Unis n'ont pas d'appartenance territoriale dans la mer de Chine méridionale et, de surcroît, ne sont pas une partie du conflit. Cela fait déjà longtemps que les États-Unis, sous prétexte de la défense des principes de libre navigation, se sont mêlés du problème de la mer de Chine méridionale et ont même tenté de provoquer plusieurs pays de l'ASEAN, en causant des soucis à la Chine et en limitant son développement », signale le directeur du Centre d'études du Pacifique Sud de l'Institut des problèmes internationaux Shen Shishun dans un commentaire pour Sputnik.

Selon l'expert, la position chinoise concernant les territoires dans la mer de Chine méridionale ne change pas et la souveraineté chinoise ne peut pas être contestée. Le spécialiste déclare que ce problème devrait être évoqué par les parties qui y sont liées et toute ingérence d'un pays extérieur aggraverait la situation régionale.

« À mon avis, la Chine peut, conjointement avec plusieurs pays voisins, maintenir une situation pacifique et stable dans la région de la mer de Chine méridionale, promouvoir l'initiative de la Ceinture économique de la route de la soie, développer la coopération avec les pays de l'ASEAN et renforcer l'interaction dans les zones de libre-échange de la Chine et de l'ASEAN », indique l'expert.

Selon le spécialiste, l'ingérence américaine est inefficace, comme le prouvent les positions adoptées par les pays voisins de la Chine, en particulier la ligne politique du président philippin Rodrigo Duterte et la visite récente en Chine des représentants des autorités vietnamiennes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Plus de 730 millions d'internautes en Chine
Pékin promet de riposter aux «provocations» de Trump
À l’Onu, Pékin appelle Londres à ne pas «empoisonner l’atmosphère»
Pékin renforce ses positions au Moyen-Orient en misant sur l’Iran
Tags:
coopération, diplomatie, Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook