Ecoutez Radio Sputnik
    Négociations à Astana

    Damas: le gouvernement et l’opposition feront front uni contre les terroristes

    © AFP 2019 Kirill KUDRYAVTSEV
    International
    URL courte
    Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)
    27401

    Le chef de la délégation gouvernementale syrienne aux pourparlers d’Astana et représentant permanant de la Syrie auprès de l’Onu Bachar al-Jaafari a déclaré dans un commentaire à Sputnik que les parties aux négociations étaient parvenues à un accord portant sur la lutte conjointe contre le terrorisme.

    Les pourparlers inter-syriens qui se sont tenus les 23 et 24 à Astana, au Kazakhstan, ont été une réussite grâce à la bonne organisation de la Russie, de l'Iran et de la Syrie, a déclaré à Sputnik Bachar al-Jaafari.

    « Nous qualifions positivement les négociations. Tous les efforts, déployés au profit du peuple syrien et de son gouvernement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, sont fructueux et nous sommes reconnaissants », a-t-il indiqué.

    « Nous verrons comment mettre en pratique les résultats annoncés », a poursuivi M. al-Jaafari.

    À la question de savoir si les parties s'étaient réellement mises d'accord pour s'unir dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, M. al-Jaafari a répondu par l'affirmative.

    Les pourparlers syriens ont été tenus les 23 et 24 janvier à Astana, au Kazakhstan. Ils ont été initiés par le président russe Vladimir Poutine qui a proposé de créer à Astana une plateforme supplémentaire du processus de paix syrien, outre celui de Genève. La proposition a été soutenue par les présidents de la Turquie et du Kazakhstan.

    La délégation de l'opposition syrienne a été composée des représentants de 12 groupes armés. Au total, 27 groupes sur 31 ont signé la semaine dernière le document final en vue de former une délégation unique. Parmi eux figurent Ajnad al-Sham, le Front du nord, l'Armée libre d'Idlib, un « gouvernement provisoire » ainsi que les groupes Jaysh al-Islam et Fastaqim Kama Umirt, proches du Front al-Nosra.

    Les pourparlers d'Astana se sont déroulés en présence des représentants de la Russie, de la Turquie et de l'Iran, trois pays garants de l'accord de cessez-le-feu, ainsi de l'émissaire de l'Onu Staffan de Mistura.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)

    Lire aussi:

    Pourparlers d’Astana: le militaire et l’humanitaire à l’ordre du jour de l’opposition
    L’opposition syrienne prête à jouer les prolongations à Astana
    Bagarre entre journalistes arabes en marge de la rencontre d’Astana
    Rencontre d’Astana: Lavrov parle des tentatives de remplacer l’opposition par des exilés
    Tags:
    négociations inter-syriennes, pourparlers, lutte antiterroriste, Bachar al-Jaafari, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik