International
URL courte
13331
S'abonner

Donald Trump prend déjà en mains la stratégie politique et économique des USA. Parait-il qu’il tient à tout prix à relancer tous les projets abandonnés par l’administration Obama.

Ainsi, il a signé le 24 janvier un décret légalisant la construction de l'oléoduc Dakota Access Pipeline qui est censé traverser la réserve indienne de Standing Rock.

Son prédécesseur M. Obama avait été obligé de renoncer à ce projet car ce dernier avait provoqué des tensions majeures entre le gouvernement du pays et les Amérindiens.

Barack Obama près des tuyaux pour l'oléoduc Keystone XL
© AP Photo / Pablo Martinez Monsivais, File

En même temps, les écologistes insistaient sur le fait que le transit du pétrole via cet oléoduc, passant par le fleuve Mississippi, menaçait des réserves d'eau potable de la tribu Sioux résidant sur le territoire en question.

M. Obama s'était prononcé pour un nouvel itinéraire qui restait à définir.

Le prix de cet oléoduc de 1 185 km reliant le Dakota du Nord à l'Illinois est estimé à 3,7 milliards de dollars (3,5 mds EUR).

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Obama renonce à la construction de l'oléoduc Keystone XL
LA RUSSIE DECIDERA AVANT LE 1ER MAI DE L'ITINERAIRE DE L'OLEODUC QUI IRA DE SIBERIE ORIENTALE ET D'EXTREME-ORIENT VERS DES PAYS D'ASIE-PACIFIQUE
OLEODUC ANGARSK-NAKHODKA : UNE SOLUTION QUI ARRANGERA TOUT LE MONDE
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook