Ecoutez Radio Sputnik
    Primaire de la gauche en France

    Présidentielle : les casseroles des favoris

    © Flickr/ Parti socialiste
    International
    URL courte
    Présidentielle 2017 en France (196)
    659596955

    Les candidats à l'élection présidentielle semblent, les uns après les autres, se prendre les pieds dans le tapis rouge avant même d’avoir monté les marches de l’Élysée. À quelques mois du scrutin, les affaires se multiplient, et personne ou presque n'est épargné. Alors, « tous pourris » ? Sputnik a dressé une liste des scandales de la campagne.

    « Mensonge », « imposture », « fraude »… et la fameuse « clarification nécessaire»: en ce moment, les discours des experts et des politiques fleurissent de termes aussi galvaudés qu'inattendus dans une campagne présidentielle. À quelques mois des élections, les révélations sur le passé et les petits (et grands) arrangements des candidats se multiplient, et personne ou presque ne semble épargné par les « affaires ».


    François Fillon dans le filet du #PenelopeGate

    Le parquet national financier ouvre une enquête suite aux révélations du Canard enchaîné sur Pénélope Fillon, la femme du candidat: elle aurait perçu environ 500 000 euros provenant de l'enveloppe parlementaire de son mari, alors député de la Sarthe, puis de son suppléant Marc Joulaud. François Fillon l'aurait de nouveau employée six mois quand il est devenu député de Paris.

    Figures de style: interrogés sur le peu de traces retrouvées de ses activités professionnelles auprès de son mari, Thierry Solère, Benoist Apparu et un autre membre de l'équipe de François Fillon se justifient: « Pénélope Fillon a travaillé dans l'ombre car ce n'est pas son style de se mettre en avant ». Une ombre désormais jetée sur l'honnêteté de son époux-candidat.

    Emmanuel Macron pique dans la caisse?

    Philippe Vigier, président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, a déclaré qu'il allait demander une clarification de la part d'Emmanuel Macron sur l'utilisation des fonds de représentation lorsqu'il était ministre de l'Économie. Il est soupçonné d'en avoir usé pour préparer sa course à l'Élysée. Le député Christian Jacob le soutient dans sa démarche.

    Faits reprochés: en seulement huit mois, jusqu'à sa démission en août, Emmanuel Macron aurait utilisé à lui seul 80 % de l'enveloppe annuelle des frais de représentation accordée à son ministère par le Budget.

    Source: un article du Figaro, citant un extrait du livre « Dans l'enfer de Bercy » (éd. JC Lattès) des journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour.

    Marine Le Pen l'eurosceptique sommée de rembourser le Parlement européen

    Après une enquête sur l'emploi de deux assistants parlementaires, l'Office européen de lutte antifraude de la Commission européenne demande à Marine Le Pen de rembourser près de 340 000 euros au Parlement européen.

    En cause, deux assistants de la présidente du FN, censés travailler à Bruxelles dans le cadre de l'activité parlementaire, assumaient également d'autres responsabilités au sein du siège du Front national, ce qui ne pouvait pas leur permettre d'exercer pleinement leur fonction d'assistant.

    Cerise sur le gâteau des adversaires du FN: habituellement prompt à instruire des procès en malversation à ses adversaires, l'autoproclamé parti « antisystème » reste silencieux sur son grand rival François Fillon et ne semble pas surfer pas sur la polémique autour de l'ancien premier ministre.

    Benoît Hamon au pays de l'or noir

    Faits reprochés: les liens d'Alexis Bachelay, porte-parole de Benoît Hamon, avec le Qatar, à qui il aurait sollicité de l'argent pour la campagne des législatives.

    Moment opportun: si les réseaux sociaux avaient jusqu'à présent plutôt épargné Benoît Hamon et son équipe, sa qualification en tête au deuxième tour de la primaire de la gauche l'a projeté sur le devant de la scène.

    ​Pourquoi aller jusqu'au Qatar? Le porte-parole de l'ancien ministre de l'Éducation se défend de ces accusations: « Le maximum pour une campagne, c'est 40 000 euros, dont la moitié est remboursée par l'État. En 2012, j'ai emprunté 20 000 euros, avec aussi 8 000 ou 9 000 d'apport personnel et de militants. Les dons de particuliers sont limités à 7 500 euros. Ces journalistes ne savent même pas comment fonctionne une élection ».

    Cafouillages à la primaire de la gauche: fraude ou amateurisme?

    Faits reprochés: les soupçons de fraude sur le chiffre de la participation pèsent au lendemain du premier tour de la primaire de la gauche. Ces chiffres auraient été artificiellement gonflés pendant la nuit, sans pour autant que les résultats respectifs des candidats ne bougent d'un pouce.

    Démenti: Christophe Borgel, président du Comité d'organisation, plaide « un bug, rien de plus » mais admet avoir demandé la publication de résultats faux en attendant que les vrais ne soient connus. Normalement, le nombre total de suffrages exprimés et les pourcentages obtenus par chaque candidat sont automatiquement calculés par un tableur dans lequel on entre les voix de chaque candidat.

    Dossier:
    Présidentielle 2017 en France (196)

    Lire aussi:

    France: l'élection présidentielle se tiendra les 23 avril et 7 mai 2017
    France: pas d'observateurs russes à l'élection présidentielle
    Un observateur de France a suivi l’élection présidentielle à Orenbourg
    Tags:
    PenelopeGate, présidence, élections, Présidentielle française 2017, Christophe Borgel, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik