Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de Daech

    Trump reconnait la responsabilité US dans la création de Daech

    © REUTERS / Ali Hashisho
    International
    URL courte
    1697237

    Le président américain Donald Trump a pointé la responsabilité des États-Unis dans la création de Daech au Proche-Orient. Il a également confirmé son intention de créer des «zones sécurisées» en Syrie afin de mettre un terme à la crise migratoire.

    Le chef de la Maison Blanche Donald Trump est d'avis que si les États-Unis avaient pris le contrôle des champs pétrolifères au Proche-Orient, le groupe terroriste Daech ne se serait pas formé.

    « Nous aurions dû prendre le contrôle du pétrole. Il n'y aurait pas eu de Daech si nous avions pris le pétrole. Ils s'alimentent de ces recettes, de l'argent que donne l'or noir», a-t-il reconnu dans une interview à la chaîne de télévision ABC.

    M. Trump estime que ceux qui pensent que de telles actions auraient violé le droit international sont « des crétins et non pas des experts ».

    Il a en outre confirmé son intention de créer en Syrie des « zones sécurisées » dans le but de résoudre les problèmes des réfugiés.

    « Je vais absolument créer des zones sécurisées en Syrie pour le peuple. Je pense que l'Europe a fait une terrible erreur quand elle a permis à des millions de personnes de venir en Allemagne et dans d'autres pays. Tout ce qui nous reste, c'est d'assister au désastre qui y règne en ce moment. Je ne veux pas que cela arrive ici », a-t-il commenté.

    M. Trump n'a pas cependant dévoilé les détails de ses projets.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump signe le décret sur la protection de la frontière américaine
    Trump: les migrants au passé criminel seront expulsés
    Trump veut prouver qu'il y a eu des fraudes électorales lors de la présidentielle
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Tags:
    terrorisme, pétrole, Proche-Orient, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik