Ecoutez Radio Sputnik
    Whistleblower Chelsea Manning

    «Obama est un leader mou» selon Chelsea Manning

    © Flickr/ torbakhopper
    International
    URL courte
    11131

    Le nouveau président américain Donald Trump est scandalisé par les derniers commentaires de Chelsea Manning. L'ancienne informatrice de WikiLeaks considère Barack Obama, qui vient pourtant de commuer sa peine de prison, comme un «leader mou».

    Quelques jours avant de quitter définitivement la Maison Blanche, le président sortant Barack Obama a fait un cadeau d'adieu à Chelsea Manning, ex-militaire condamnée à 35 ans de prison pour avoir transmis des documents confidentiels à WikiLeaks. Obama a pris la décision de commuer sa peine de prison. Manning devrait donc retrouver la liberté le 17 mai 2017. Pourtant, la prisonnière semble toujours aussi remontée contre lui, traitant même son libérateur de « leader mou ».

    Ainsi, le quotidien britannique The Guardian a publié un article citant Chelsea Manning. Cette dernière a écrit que « les États-Unis ont besoin d'un leader fort qui n'a pas peur de la critique car il sera tout le temps critiqué ».

    Elle a également mentionné que son pays allait vivre des moments difficiles.

    Ces remarques de l'ex-informatrice de WikiLeaks ont provoqué la colère du nouveau président américain Donald Trump.

    « Chelsea Manning, un traître ingrat, n'aurait jamais dû quitter la prison. Aujourd'hui, elle parle du président Obama comme d'un leader mou! C'est terrible! », s'est exclamé M. Trump sur son compte Twitter.

    ​Bradley Manning a été arrêté en mai 2010 en Irak ou il faisait son service militaire. Il a avoué avoir transmis à WikiLeaks une vidéo de frappes aériennes qui ont causé la mort de civils irakiens, des centaines de rapports sur des incidents lors des conflits en Afghanistan et en Irak, des dossiers de prisonniers du camp de Guantanamo, ainsi que près de 250 000 documents diplomatiques du département d'État des États-Unis. En août 2013, il a été condamné à 35 ans de prison. Se déclarant transgenre, en 2014, Bradley Manning change de sexe et devient Chelsea Manning, restant tout de même dans la prison pour les hommes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Trump scandalisé par la réduction de peine de Manning
    Manning pas graciée, Assange reste retranché à l’ambassade d’Équateur à Londres
    Le speaker de la Chambre des représentants US contre la grâce de Manning
    Obama commue la peine de l'ancienne informatrice de Wikileaks Manning
    WikiLeaks : Manning dépose un recours en grâce auprès d'Obama
    Tags:
    Chelsea Manning, Donald Trump, Barack Obama, Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik