Ecoutez Radio Sputnik
    « Bouton nucléaire ». Image d'illustration

    Le Congrès US met de côté la proposition de priver Trump du «bouton nucléaire»

    © Flickr / włodi
    International
    URL courte
    6190
    S'abonner

    Malgré le mécontentement de certains de ses membres, le Congrès américain a décidé de ne pas examiner prochainement le projet de loi limitant l’utilisation de l’arme nucléaire.

    Le Congrès des États-Unis n'examinera pas dans un avenir proche le projet de loi visant à limiter les pouvoirs de Donald Trump dans l'utilisation des armes nucléaires, annonce un assistant de Mac Thornberry, chef de la Commission des forces armées de la Chambre des représentants des États-Unis.

    « Le chef de la Commission ne juge pas nécessaire de réexaminer notre politique de première frappe (nucléaire) », a déclaré à Sputnik l'assistant.

    Sans l'aval de Mac Thornberry, le texte du projet de loi ne pourra donc pas être soumis à la Commission pour discution, ce qui est en soi une condition sine qua non pour son examen ultérieur.

    Ainsi, les auteurs de l'initiative ne pourront compter sur un changement de politique du recours aux armes nucléaires qu'en apportant des modifications appropriées à la Loi sur la défense nationale pour l'exercice financier 2018. Cependant, l'examen de ce projet de loi ne pourra débuter tant que l'administration de Donald Trump n'aura pas publié un projet de budget pour cette période.

    Mardi, membres du Parti démocrate américain, le sénateur Ed Markey et le congressiste Ted Lieu, préoccupés par le droit donné au président des États-Unis de déclencher une guerre nucléaire à tout moment, ont soumis au Congrès américain un projet de loi lui interdisant de recourir en premier aux armes nucléaires contre d'autres pays sans que le Congrès ait déclaré la guerre.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    CBS News dévoile les secrets du bouton nucléaire américain
    Le Congrès américain appelle Obama à renoncer à l’idée de frappe nucléaire préventive
    Les USA n'excluent pas une frappe nucléaire préventive contre la Corée du Nord
    Tags:
    armes nucléaires, Commission des forces armées de la Chambre des représentants des États-Unis, Mac Thornberry, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik