Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    L’idée de Trump de créer des zones de sécurité en Syrie est-elle réaliste?

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    29015
    S'abonner

    Le président américain Donald Trump a rendu publique son intention de créer des zones de sécurité en Syrie. Cette initiative, qui a rapidement attiré l’attention de la société et des médias, fait l’objet de commentaires de la part des experts. Les zones de sécurité en Syrie, est-ce vraiment un projet réalisable?

    L'initiative du président américain Donald Trump de créer des zones de sécurité en Syrie a rapidement attiré l'attention des médias et des experts. Plusieurs points dans le cadre de ce projet ne semblent pas être suffisamment éclaircis.

    « À mon avis, à l'étape actuelle du processus du règlement syrien, les zones de sécurité, dont la création a été évoquée par le président américain Donald Trump, diffèrent de façon importante de celles dont la création avait été prônée par le président de la République turque, presque dès le début de la crise syrienne », signale le président de l'Institut Turquie au XXIe siècle, ex-chef du Département de la sécurité internationale de l'État-major des forces armées turques, Haldun Solmazturk, dans une interview accordée à Sputnik.

    Selon l'expert, les projets de création de zones de sécurité ou d'exclusion aérienne sont pratiquement irréalisables. Le président de l'Institut précise que dans les conditions actuelles, avant qu'une solution politique générale du conflit syrien, concernant tout le pays, ne soit trouvée, il est trop tôt pour parler de la création de telles zones.

    « L'idée de créer une zone de sécurité en Syrie a plusieurs dimensions. Une des dimensions clé est politique. Selon elle, la formation d'une telle zone renforcera les positions politiques d'une des parties de la guerre civile. Cette question a également un aspect militaire. Une zone de sécurité, d'un côté, permettra à un nombre assez important de civils de trouver un abri sur son territoire, et de l'autre, constituera un frein pour la guerre civile », déclare l'expert du Fonds de recherches de la politique économique de la Turquie (TEPAV), Nihat Ali Ozcan, dans une interview accordée à Sputnik.

    L'expert estime qu'il s'agit d'un long processus qui pourrait prendre une dizaine d'années et ainsi, les conséquences militaires possibles d'une telle démarche devraient être précisément évaluées. Selon lui, dans une telle situation, il est nécessaire d'évaluer les conséquences de l'interaction à ce sujet avec les différents acteurs de la région.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Nucléaire nord-coréen: Trump annoncera-t-il des propositions «inattendues»?
    Cette actrice iranienne boude les Oscars à cause de Trump
    Trump gèle 221 millions USD transférés par Obama aux Palestiniens
    Trump veut prouver qu'il y a eu des fraudes électorales lors de la présidentielle
    Tags:
    zones de sécurité, crise syrienne, Nihat Ali Ozcan, Haldun Solmazturk, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik