International
URL courte
359
S'abonner

Un excentrique de 66 ans, qui se faisait passer pour un druide, a été placé en détention provisoire en Allemagne, soupçonné d'avoir projeté des attentats contre les forces de l'ordre et des réfugiés.

Thomas de Maizière
© REUTERS / Hannibal Hanschke
Ancien vendeur en assurances, Burghard B., que ses adeptes appellent « le druide » Burgos von Buchonia, était observé depuis des mois par les services de renseignements du BfV en raison de ses appels à la haine sur les réseaux sociaux. Il ferait partie, selon le ministère public, d'une organisation terroriste qui préparait des attentats inspirés par l'extrême droite

​L'intéressé avait été arrêté dans le cadre de vastes perquisitions visant les milieux proches du mouvement des « Reichsbürger », littéralement les « citoyens du Reich ». Les « Reichsbürger » ne reconnaissent pas l'existence de la République fédérale d'Allemagne en tant qu'État et s'en tiennent aux frontières de 1937, qui comprennent également une grande part de l'actuelle Pologne. Ils ont formé des associations telles que « le gouvernement en exil de l'Empire allemand », ou « la République libre d'Allemagne ».

Le président du BfV Hans-Georg Maassen affirme que les rangs des « citoyens du Reich » compteraient environ 10 000 membres à travers le pays. Selon les estimations, 10 % d'entre eux possèdent un permis de détention d'armes.

Pour Jan Rathje, expert de l'extrême droite, l'Allemagne a pendant longtemps négligé « le potentiel de nuisance de ces excentriques et râleurs ». En novembre dernier, le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière a demandé aux forces de l'ordre de renforcer la surveillance de la mouvance controversée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le succès de l'extrême droite allemande est lourd de conséquences révolutionnaires
Résurgence de l’extrême-droite en Allemagne: et si on accusait le Kremlin?
L’extrême droite allemande exhorte à envoyer des réfugiés sur des îles lointaines
Allemagne: recrudescence des crimes commis par des radicaux d’extrême droite
Tags:
attentat, néonazisme, extrême-droite, Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution (BfV), Hans-Georg Maassen, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook