International
URL courte
1272
S'abonner

Un arsenal terrifiant d'armes est contenu dans un entrepôt saisi à Mossoul par des soldats irakiens.

Les forces armées irakiennes ont découvert dans un entrepôt d'armes à Mossoul un arsenal terrifiant d'armes abandonnées par les militants de Daech avant de prendre la fuite, dont des réserves de gaz moutarde et des dizaines de vieilles roquettes.

La réserve de gaz moutarde représente une « énorme menace chimique », selon les soldats irakiens cités par le Daily Mail.

Certaines roquettes datent de l'époque où Saddam Hussein dirigeait le pays, ajoutent-ils.

​Parmi les roquettes qu'on aperçoit sur les images diffusées par l'armée, on en voit une portant une inscription en russe qui signifie « entraînement ». D'après les militaires irakiens, les militants de Daech remettent souvent en état des échantillons de la sorte afin de les utiliser dans les combats.

​En attendant, l'armée irakienne, encouragée par sa victoire remportée au mois de janvier et qui a permis de libérer la partie est de Mossoul des militants de Daech, repousse maintenant les djihadistes dans les villages situés au nord de la ville, selon un officier irakien supervisant l'opération.

L'armée irakienne a lancé une opération massive visant à reprendre la ville de Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak, en octobre 2016. À l'heure actuelle, l'ouest de Mossoul est toujours contrôlé par Daech. D'après l'Onu, près de 750 000 civils se trouvent toujours dans ce secteur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Syrie: après le djihad, le déluge
Daech apprend aux enfants à dessiner des chars et des mitrailleuses
L'aviation irakienne détruit deux camps d'entraînement de Daech
L’est de Mossoul libéré de Daech
Tags:
Irak, Mossoul, Etat islamique, armements
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook