International
URL courte
Meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie (46)
1528
S'abonner

Les enquêteurs ont conclu que l’homme qui a assassiné le 19 décembre Andreï Karlov n’a pas agi seul et qu’il avait des complices.

La boîte électronique de Mevlüt Mert Altintas, assassin de l'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov, a été forcée et nettoyée par des inconnus, révèle samedi le journal turc Sabah se référant à une source proche du dossier.

Selon le média, après avoir obtenu l'accès à la messagerie du criminel, les enquêteurs ont pu constater que tous les courriels avaient été effacés à 21h30 le jour du meurtre, soit près de deux heures après que Mevlüt Mert Altintas a tiré dans le dos de M. Karlov.

Ce fait indique que l'assassin avait des complices, explique Sabah, tout en ajoutant que Mevlüt Mert Altintas utilisait la messagerie Gmail. À cet égard, les autorités turques ont interpellé Google pour solliciter son aide dans l'enquête.

Un homme armé a tiré, le 19 décembre, dans le dos de l'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov, alors que ce dernier visitait une exposition photo baptisée « La Russie vue par les Turcs », à Ankara. Selon les témoins, avant d'attaquer l'ambassadeur, l'assaillant a crié « Allah Akbar » et évoqué une « vengeance pour Alep ».

L'agresseur, né en 1994, s'appelait Mevlüt Mert Altıntaş et était membre d'une unité spéciale de la police. Il a été éliminé au cours d'une opération policière lancée suite à l'attaque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Dossier:
Meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie (46)

Lire aussi:

L'assassin de l'ambassadeur russe en Turquie sera enterré au cimetière anonyme
Rue Andreï Karlov en l'honneur de l'ambassadeur russe tué à Ankara: c'est officiel!
En Australie, démission d'un ministre sur fond de scandale autre que celui sur les sous-marins
Tags:
Turquie, Andreï Karlov, ambassadeur, meurtre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook