Ecoutez Radio Sputnik
    Trump et May

    Trump et May main dans la main: un «geste chevaleresque», selon Downing Street

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    182605400

    Une image représentant Donald Trump tenant Theresa May par la main a fait un carton sur les réseaux sociaux. D’après Downing Street, il ne s’agit en fait que d’un « geste chevaleresque».

    Le président américain Donald Trump et la première ministre britannique Theresa May se promenant main dans la main le long de la colonnade de la Maison Blanche, voilà une image pour le moins ambiguë que les médias du monde n'ont pas tardé à rendre virale sur Internet, écrit le journal The Independent.

    Aussi romanesque qu'elle puisse paraître, cette histoire n'a en fait rien d'extraordinaire et témoigne seulement — contrairement à ce que certains estiment — d'un caractère prévenant de Donald Trump à l'égard des femmes, assure le porte-parole de Downing Street.

    Selon lui, le président américain a donné un coup de pouce à Mme May et n'a fait que l'aider à descendre un escalier abrupt.

    « Si vous regardez la vidéo plus attentivement, vous apercevrez qu'ils marchent le long d'une rampe. Il ne s'agit que d'un geste chevaleresque », a-t-il tenu à préciser.

    Premier dirigeant étranger à avoir rencontré M. Trump depuis son arrivée à la Maison Blanche, Theresa May a discuté avec lui vendredi de l'éventualité de mettre en place rapidement un accord commercial entre leurs deux pays après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    Après sa rencontre avec Theresa May, Donald Trump a signé vendredi un décret interdisant l'entrée aux États-Unis des ressortissants de sept pays musulmans (Irak, Iran, Libye, Somalie, Syrie, Yémen et Soudan).

    L'implication de citoyens britanniques dans cette problématique a néanmoins accentué la pression des membres de son parti qui demandaient qu'elle condamne l'initiative de M. Trump, venant assombrir la lune de miel initiée à l'occasion de sa visite à Washington.

    La parlementaire travailliste d'opposition Yvette Cooper a notamment jugé que le refus de Mme May de condamner l'initiative du président américain contre les musulmans « couvre la Grande-Bretagne de honte ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Theresa May: Londres quittera l'Union douanière de l'UE
    Merkel contre May, réalité de l’UE à l’époque du Brexit
    Au tour de Londres de succomber à la Main du Kremlin? Theresa May dit «da»!
    Tags:
    Donald Trump, Theresa May, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik