Ecoutez Radio Sputnik
    Situation dans le Donbass

    Plusieurs localités privées d'électricité dans le Donbass suite à la reprise de combats

    © Sputnik . Dan Levy
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (85)
    3620

    Les pilonnages réalisés par les forces gouvernementales, qui se poursuivent depuis plus de dix heures, ont coupé l'approvisionnement en électricité de plusieurs localités situées dans le sud de la République populaire de Donetsk (DNR).

    Les insurgés affirment également que la zone industrielle de la ville de Iassinovataïa subit des tirs d'artillerie lourde dont l'emploi est interdit dans la zone de conflit conformément aux accords de Minsk destinés à mettre fin à la crise ukrainienne.

    L'Agence d'information de Donetsk a pour sa part annoncé qu'au moins six immeubles et une école avaient été touchés par des tirs à Donetsk et à Makeïevka dans la nuit de dimanche à lundi.

    Dans les rangs de l'armée, cinq militaires ont trouvé la mort sur fond de reprise des hostilités, a annoncé le service de presse de la dénommée « opération antiterroriste » menée par Kiev dans la région.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (85)

    Lire aussi:

    Escalade dans le Donbass: Kiev constate une avancée de ses troupes
    Poutine: les soldats ukrainiens considérés comme des «envahisseurs» dans le Donbass
    Moscou appelle Kiev à empêcher le blocus économique du Donbass
    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Tags:
    conflit, artillerie, crise en Ukraine, victimes, hostilités, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik