International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
9181
S'abonner

La première ministre britannique Theresa May a averti les nations constitutives qu'elles ne pourraient pas imposer leur veto sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Selon le Guardian, Mme May doit s'entretenir prochainement avec les dirigeants écossais, gallois et nord-irlandais à Cardiff pour discuter des modalités du retrait du Royaume-Uni de l'UE.

Auparavant, la première ministre écossaise Nicola Sturgeon et son homologue gallois Carwyn Jones s'étaient opposés au « Brexit dur » qui ne prévoyait pas de plein accès au marché européen. Theresa May est quant à elle déterminée à souligner qu'il s'agit de la seule option possible, indique le journal britannique.

« Nous n'allons pas tomber d'accord sur tous les points, mais cela ne veut pas dire que nous nous passerons des discussions nécessaires », a déclaré Mme May citée par le Guardian.

Toujours selon elle, la récente décision de la Cour suprême britannique concernant le recours à l'article 50 du traité de Lisbonne « a clairement laissé entendre que la question des relations avec l'UE relevait du gouvernement et du parlement britanniques ».

L'arrêt en question oblige la chef du gouvernement à obtenir l'approbation parlementaire avant d'entamer le processus de retrait de l'UE mais refuse la consultation des parlements régionaux d'Écosse, d'Irlande du Nord et du Pays de Galles.

La première ministre écossaise Nicola Sturgeon souhaite maintenir l'accès de sa nation au marché unique et promet de mettre tout en œuvre pour protéger l'Écosse contre les conséquences négatives du Brexit.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

L'Écosse revendique le droit à l'auto-détermination en cas de Brexit dur
Brexit: May prête à un divorce sans concession avec l’UE
Merkel vs May dans la bataille pour le Brexit : qui va l’emporter ?
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
marchés, veto, Carwyn Jones, Theresa May, Nicola Sturgeon, Pays de Galles, Écosse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook