Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat dans une mosquée à Québec: Poutine dénonce un crime cruel et cynique

    Attentat dans une mosquée à Québec: Poutine dénonce un crime cruel et cynique

    © Sputnik . Alexey Filippov
    International
    URL courte
    Attentat dans une mosquée à Québec (6)
    41485
    S'abonner

    Le chef du Kremlin a présenté ses condoléances au premier ministre canadien Justin Trudeau suite à l’attaque perpétrée dimanche soir dans une mosquée à Québec.

    Le président russe Vladimir Poutine a envoyé lundi un message de condoléances au premier ministre canadien Justin Trudeau après la mort de six personnes dans une attaque terroriste contre une mosquée à Québec.

    « Veuillez accepter nos plus sincères condoléances pour la tragédie à Québec. Ce crime perpétré contre les personnes rassemblées pour une prière frappe par sa cruauté et son cynisme », stipule le document publié sur le site officiel du Kremlin.

    Le chef d'État russe a également exprimé « sa sincère compassion » aux familles et aux proches des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

    Six personnes ont été tuées et huit autres blessées dans l'attaque d'une mosquée de Sainte-Foy, dans la ville de Québec, dimanche lors des prières du soir. Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a décrit l'acte comme un « attentat terroriste contre des musulmans ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Attentat dans une mosquée à Québec (6)

    Lire aussi:

    Le premier ministre canadien condamne l'attentat dans une mosquée à Québec
    Au Québec, le scandale des écoutes de journalistes prend de l’ampleur
    Le Québec déroule le tapis rouge devant les expatriés français
    Tags:
    condoléances, Vladimir Poutine, Québec, Canada, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik