International
URL courte
9281
S'abonner

Le dirigeant philippin Rodrigo Duterte a accusé les États-Unis de construire des «dépôts» permanents dans le pays pour stocker des munitions sans demander l’autorisation des Philippines, ce qui constitue une violation de l’accord bilatéral.

«Voilà ce qui m’inquiète. Ils (les Américains, ndlr) sont en train de construire des dépôts, ils déchargent des armes aux Philippines, à Palawan, à Cagayan de Oro et à Pampanga », a déclaré le président lors d'une conférence de presse tenue après minuit dimanche au palais présidentiel.

Rodrigo Duterte
© REUTERS / Russia Picture Service

Et de souligner, « je préviens les forces armées américaines: ne le faites pas. Je ne le permettrai pas », se référant à une disposition de l'accord sur les troupes détachées signé par les deux pays en 2014 qui ne prévoyait pas l’installation d’infrastructure américaine permanente sur le territoire philippin.

« Les actions de Washington mettent en danger la sécurité des Philippines », a-t-il conclu.

Le secrétaire philippin à la Défense nationale, Delfin Lorenzana, a fait savoir la semaine dernière que l'armée américaine devrait commencer à construire des installations dans les camps militaires aux Philippines cette année. Selon lui, ce projet fait partie de l'accord de coopération de défense renforcée signé en 2014 entre les Philippines et les États-Unis.


Lire aussi:

Le président philippin évoque ses liens de parenté avec Daech
Le président philippin dément avoir jeté un homme d’un hélicoptère
Le président philippin a jeté un homme d’un hélicoptère… et est prêt à recommencer!
Le président philippin veut se rendre en Russie
Des terroristes tentent de tuer le président philippin
Tags:
armements, dépôt, Rodrigo Duterte, Philippines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik