Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires turcs exilés en Grèce

    Un bras de fer s'engage entre la Grèce et la Turquie sur les militaires en fuite

    © REUTERS/ Alkis Konstantinidis
    International
    URL courte
    15211382

    La décision grecque de ne pas extrader huit militaires turcs ayant fui leur pays après le putsch raté de l'été 2016 a déclenché une crise dans les relations entre Ankara et Athènes.

    Suite au refus grec, le ministre turc des Affaires étrangères s'est montré plus offensif et a menacé d'annuler l'accord de réadmission des migrants signé avec la Grèce et l'Union européenne. Selon Murat Bilhan, vice-président du Turkish Asian Center for Strategic Studies (TASAM), les actuelles tensions entre les deux pays sont susceptibles de revêtir un caractère dangereux.

    L'interlocuteur de Sputnik reconnaît que l'organisation FETÖ de Fethullah Gülen, auquel appartenaient, selon Ankara, les militaires réfugiés en Grèce, présente un « grave problème » pour la Turquie, ses membres étant présents dans « toutes les structures qui forment l'État turc ».

    « Cependant, le problème d'extradition relève du droit international. Par tradition, la Grèce, comme la Turquie, préfère ne pas livrer ceux qui y ont sollicité l'asile (…). Si la Turquie insiste sur l'extradition de ces militaires, cela risquerait d'aggraver la situation déjà difficile dans les relations entre les deux pays », explique l'expert.

    Toujours d'après lui, les discussions sur un possible rétablissement de la peine de mort en Turquie décourageraient également la Grèce de livrer les militaires à Ankara.

    « La peine de mort contredit les standards européens et les valeurs universelles (…). De ce fait, il faut accepter le refus grec avec compréhension, compte tenu du fait que les intéressés risquent d'être condamnés à la peine capitale », estime l'analyste.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des militaires turcs demandent l’asile en Norvège
    40 militaires turcs demandent l'asile politique à l'Allemagne
    Plus de 1.300 militaires turcs limogés pour lien avec Fethullah Gülen
    Tags:
    peine de mort, putsch, extradition, militaires, Fethullah Gülen, Murat Bilhan, Turquie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik