International
URL courte
831142
S'abonner

Alarmés par la flambée de violence dans l’est de l’Ukraine, les milieux gouvernementaux allemands estiment que Kiev attise les tensions de façon délibérée. Objectif côté ukrainien : torpiller les projets de Donald Trump visant à atténuer les mesures antirusses.

Berlin suit l'évolution de la situation dans l'est de l'Ukraine avec une anxiété grandissante, et est conscient que la responsabilité du regain de violence incombe, dans une grande mesure, à Kiev, affirme le Suddeutsche Zeitung se référant à ses sources au sein du gouvernement allemand.

Dontesk
© Photo. Service de presse du Président de l'Ukraine
Les informations basées entre autres sur les rapports de la mission de l'OSCE permettent à l'Allemagne de conclure que les militaires ukrainiens s'efforcent actuellement de déplacer la ligne de front en leur faveur.

Selon les milieux gouvernementaux allemands, Kiev cherche délibérément à attiser la tension, espérant que l'escalade du conflit mettra en échec les projets du président américain Donald Trump d'assouplir les sanctions antirusses.

« Berlin est conscient que (le président ukrainien Piotr) Porochenko fera feu de tout bois pour empêcher la levée des sanctions contre la Russie », écrit l'auteur de l'article.

Le gouvernement allemand estime cependant que les projets de Kiev pourraient aboutir à un résultat contraire. Ainsi, Donald Trump pourrait alléger les sanctions indépendamment de la situation dans l'est de l'Ukraine. Cela sera un nouveau problème pour Kiev: la Russie obtiendra des avantages et le conflit éclatera avec une vigueur redoublée, souligne le Suddeutsche Zeitung.

« Compte tenu de ce risque, peut-on dissuader l'Ukraine de réaliser ses provocations ? Personne à Berlin n'ose répondre à cette question », conclut l'auteur de l'article.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Escalade du conflit dans le Donbass, tentative d’empêcher le dialogue Russie-USA
Un journaliste de RT pris sous les tirs dans le Donbass raconte
La Russie appelle Kiev à arrêter les provocations armées dans le Donbass
Tags:
escalade, Donald Trump, Petro Porochenko, Donbass, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook