Ecoutez Radio Sputnik
    L’Indonésie interdit les «fake news» par une fatwa

    L’Indonésie interdit les «fake news» par une fatwa

    © REUTERS/ Dado Ruvic/Illustration/File
    International
    URL courte
    0 25034

    L’Indonésie lance une fatwa contre les «fake news» sur Facebook et Twitter. Le gouvernement indonésien espère que cette initiative amènera à la diminution du nombre de conflits religieux et politiques.

    Les autorités musulmanes s'inquiètent du nombre croissant de « fake news » au sujet des musulmans sur des réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Twitter. Elles estiment que ces fausses actualités contribuent à l'augmentation des conflits ethniques et religieux.

    Selon les autorités indonésiennes, la situation est d'autant plus inquiétante que l'Indonésie possède le plus grand nombre d'abonnés Facebook et Twitter en comparaison aux autres pays musulmans.

    « Nous allons lancer une fatwa le plus vite possible car la situation est très alarmante », déplore Maruf Amin, le chef du conseil des oulémas.

    Cependant, malgré tout le sérieux de ce problème, une fatwa n'est pas forcément une condamnation mais un avis religieux.

    Elle ne deviendra obligatoire qu'après la mise en place du décret gouvernemental édictant les mesures qui seront appliquées à l'encontre de ceux qui violeraient la fatwa en question.

    Parmi des cas récents de fatwa, on trouve celle de 2016 qui appelait les paysans du pays à renoncer à bruler l'herbe afin d'obtenir de nouveaux terrains agricoles. Des incendies, qui ont lieu tous les ans, amènent à ce que la fumée recouvre parfois tout le sud-est de l'Asie.

    En outre, il est fort possible que la fatwa sur les dégâts des « fake news » soit également ratifiée par le gouvernement indonésien.

    Auparavant, le président de l'Indonésie Joko Widodo avait plusieurs fois appelé les réseaux sociaux à refuser la diffusion de toute information non-confirmée.

    Les autorités indonésiennes ont même organisé une réunion avec des représentants de Facebook en Indonésie afin de leur demander de l'aide.

    Néanmoins, toutes ces mesures qui devaient arrêter ou au moins diminuer les conflits politiques, ethniques et religieux n'ont pas eu le résultat désiré.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un filtre contre les «fake news» sponsorisé par Soros, ça vous tente?
    Facebook lutte contre les fake news ? Une atteinte aux libertés civiques, selon un avocat
    Fake news party: une fausse nouvelle publiée par le journal Le Monde, puis supprimée

    Lire aussi:

    Après les Philippines, Daech va-t-il contaminer l'Indonésie?
    Les pauvres doivent-ils faire le Ramadan? Des Égyptiens s’interrogent
    L’islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde en 2070
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik