Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires ukrainiens, lance-roquettes multiples Grad

    En pilonnant Donetsk, Kiev teste l’administration Trump

    © AFP 2017 Andrey Borodulin
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (57)
    4153711458

    Comment expliquer les nouvelles provocations des militaires ukrainiens dans le Donbass? Kiev cherche tout simplement à savoir si l’administration de Donald Trump est prête à soutenir «les dérapages» de ses soldats et veut profiter de la situation pour sortir des accords de Minsk, prévient l'assistant du président russe Iouri Ouchakov.

    Les provocations de Kiev dans la région de la ville d'Avdeïevka, dans le Donbass, visent à vérifier si la nouvelle administration américaine est prête à soutenir « les dérapages» des militaires ukrainiens, estime l'assistant du président russe Iouri Ouchakov.

    « A notre avis, Kiev cherche à tester à l'aide de cette dernière vaste provocation dans la région d'Avdeïevka le degré de préparation de la nouvelle administration (américaine) —est-elle prête ou pas, cette administration, à suivre l'habitude (américaine, ndlr) consistant à soutenir n'importe quelle incartade des militaires. C'est en quelque sorte un test », a déclaré M. Ouchakov.

    Il a également ajouté que Kiev voulait utiliser les affrontements provoqués par ses actions dans le Donbass comme un prétexte pour abandonner les accords de Minsk et pour détourner l'attention de la communauté internationale de la situation politique catastrophique qui règne dans le pays.

    « En résumé, le sens de ce qui ce passe actuellement autour d'Avdeïevka et d'autres localités sur la ligne de contact est que Kiev cherche à utiliser les affrontements provoqués par lui-même comme prétexte pour abandonner complètement les accords de Minsk. En d'autres termes, Kiev tente d'accuser Moscou et le Donbass du fait que les accords de Minsk deviennent complètement irréalisables », a ajouté M. Ouchakov.

    La situation dans les territoires contrôlés par les insurgés du Donbass a connu une nette détérioration ces derniers jours. Ces dernières 36 heures, les militaires ukrainiens ont bombardé le territoire de la République populaire de Donetsk 2 411 fois, d'après le commandant adjoint du commandement opérationnel de la DNR Edouard Bassourine.

    A cause des pilonnages, la ville d'Avdeïevka a été privée d'électricité, d'eau et de chauffage. L'état d'urgence a été déclaré. Les autorités n'excluent pas l'évacuation des habitants dans le cas où elles ne parviendraient pas à mener à bien des travaux de réparation.

    Les représentants des parlements des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont adressé une déclaration commune aux dirigeants russe, américain et allemand dans laquelle ils ont appelé les leaders à « arrêter Porochenko » et à faire pression sur les autorités de Kiev pour qu'elles cessent les hostilités dans le Donbass et lèvent le blocus de la région.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (57)

    Lire aussi:

    Kiev reconnaît mener une offensive militaire dans le Donbass
    Pour Berlin, Kiev est responsable de l’escalade dans le Donbass
    Les militaires ukrainiens pilonnent Donetsk au lance-roquette multiple
    Tags:
    bombardements, Iouri Ouchakov, États-Unis, Avdeïevka, Russie, Ukraine, Donbass, Donetsk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik