International
URL courte
44720
S'abonner

L’Iran a testé avec succès un missile de croisière de moyenne portée Soumar. Le projectile de fabrication iranienne est capable de porter une charge nucléaire. Le test effectué n’est pas manqué de faire réagir le président américain Donald Trump, qui a adressé une virulente mise en garde à Téhéran via Twitter.

Quand Téhéran montre les muscles, Washington hausse le ton. Le test d'un missile de croisière Soumar par l'Iran a déclenché les protestations du président américain Donald Trump, qui a vigoureusement réagi sur Twitter.

​« L'Iran a été formellement mis en garde suite au tir d'un missile balistique. Il devrait remercier les États-Unis pour l'accord (sur le nucléaire, ndlr) conclu (par l'administration Obama, ndlr) avec lui ! » a-t-il indiqué.

Selon le journal allemand Die Welt, l'Iran a testé dimanche dernier avec succès un missile de croisière de moyenne portée Soumar, entièrement fabriqué dans le pays. L'engin est capable de porter une charge nucléaire.

Le projectile a couvert une distance de 600 kilomètres. Sa portée est évaluée entre 2 000 et 3 000 kilomètres. Pour rappel, l'Iran avait pour la première fois dévoilé en mars 2015 la présence de ce missile dans son arsenal.

Auparavant, la chaîne américaine Fox News, se référant à deux représentants américains anonymes, a signalé que l'Iran avait réalisé en secret début décembre 2015 le test d'un projectile de moyenne portée.

Selon les militaires américains, le 6 décembre dernier, l'Iran a tiré un missile balistique de moyenne portée Shahab-3. D'une portée de 1 300 kilomètres, le missile a été conçu sur la base d'un projet nord-coréen.

Auparavant, Donald Trump avait déclaré vouloir revoir l'accord sur le nucléaire iranien conclu par l'administration de Barack Obama.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La Maison-Blanche «met officiellement en garde» Téhéran pour «déstabilisation»
Ministre iranien: le retour au début du programme nucléaire est possible
Le parlement iranien interdit l’importation des biens de consommation US
Trump révisera l'accord sur le nucléaire iranien
Tags:
missiles de croisière, Donald Trump, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook