Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou surpris que l'OSCE «n’ait pas remarqué» les chars ukrainiens dans le Donbass

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    72575

    Sur fond d’aggravation de la situation dans le Donbass, toujours pilonné par l’armée ukrainienne, la mission des observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans plusieurs localités de cette région a fait semblant de ne rien remarquer.

    La mission des observateurs de l’OSCE a fait semblant de ne pas s’apercevoir de l’apparition de chars ukrainiens à Avdeïevka, une ville industrielle du Donbass située à seulement 17 km au nord de Donetsk, a constaté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    Elle a ainsi commenté une photo publiée mercredi sur Facebook par les habitants de cette ville où l’on voit les 4X4 des observateurs à proximité de deux chars ukrainiens.

    ​« Il y a un tel travail pour ne pas s’apercevoir des chars », a écrit Mme Zakharova.

    Toujours jeudi, commentant la photo, le commandant adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk (DNR), Edouard Bassourine, s’est adressé aux responsables de l’organisation internationale au nom du ministère de la Défense de la DNR. Il a appelé les dirigeants de l’OSCE à lancer une enquête sur la violation par les employés de la mission de leur mandat.

    M. Bassourine a demandé à l’OSCE de traiter les informations dans le Donbass avec impartialité et objectivité en excluant les cas de dissimulation des crimes de guerre.

    « Alors que le premier chef adjoint de l'OSCE, Alexandre Houg, tente d’obtenir un cessez-le-feu, ses subordonnés qui se trouvent sur le territoire sous le contrôle des forces armées ukrainiennes parrainent les nazis menant depuis Avdeïevka des frappes d’artillerie et de chars sur des habitations de Donetzk, de Makeevka et de Iassinovataïa « , a-t-il souligné.

    M. Bassourine et d’autres responsables du Donbass ont l’impression que certains représentants de l’OSCE contribuent à l’aggravation de la situation en informant l’armée ukrainienne à quel moment elle peut frapper les « point vitaux » du Donbass et les équipes de maintenance qui tentent de gérer les conséquences des frappes contre les installations d’énergie, de distribution d’eau et de gaz.

    ​Ces derniers jours, la situation s’est considérablement aggravée dans cette région de l'est de l'Ukraine. Selon le ministère de la Défense de la DNR, l’armée ukrainienne a attaqué les localités d’Avdeïevka et de Iassinovataïa mais a été repoussée. Les deux parties en conflit ont subi des pertes, les combats ayant fait des morts et des blessés parmi les civils.

    A Avdeïevka, plus de 17  000 personnes, y compris 2 500 enfants, ne disposent pas d’électricité, de chauffage et d’eau. L’Unicef et ses partenaires ukrainiens ont exhorté les parties en conflit à assurer un libre accès des équipes de maintenance aux installations endommagées.

    Le Conseil de sécurité de l’Onu s’est déclaré vivement préoccupé par  l’escalade de la situation, lançant un appel en faveur d’un cessez-le-feu et condamnant le recours aux armes interdites par les accords de Minsk.

    Mercredi, le Groupe de contact en vue d'un règlement du conflit dans l’est de l’Ukraine a exigé que les parties en conflit respectent le « régime de silence » dans le Donbass et retirent vers le 5 février tout le matériel de guerre et toutes les armes le long de la ligne de contact.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le président ukrainien compte organiser un référendum sur l’adhésion à l’Otan
    Washington aurait promis à Kiev de ne pas modifier sa politique à son égard
    Un statut officiel pour le Donbass? Kiev n’est pas prêt
    Donbass: l’armée ukrainienne pourrait à nouveau être encerclée
    Tags:
    mission, observateurs, char, combat, OSCE, Maria Zakharova, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik