International
URL courte
53452
S'abonner

Malgré de vives protestations de Kiev, de plus en plus d’organisations occidentales considèrent la Crimée comme partie intégrante de la Russie. Ainsi, Freedom House n’en fait pas une exception en publiant fin janvier un rapport contenant une carte de l’Ukraine… sans la Crimée.

Dans son rapport intitulé « Des populistes et des autocrates: une double menace pour la démocratie mondiale », Freedom House, cette organisation ayant pour but la propagation des principes de liberté et de démocratie dans le monde et financée en grande partie par le gouvernement américain, a publié une carte de l'Ukraine sans y mettre la Crimée.

Sur la carte en question, la péninsule, qui a décidé en 2014 de devenir russe, est marquée comme un territoire indépendant de l'Ukraine.

D'ailleurs, Freedom House n'est pas la seule organisation à parler de la Crimée comme d'un territoire non-ukrainien. Certaines éditions occidentales avaient déjà publié leurs cartes en présentant la péninsule comme une partie intégrante de la Russie.

Parmi les cas récents figure la carte imprimée par la revue italienne Limes où la Crimée est décrite comme territoire russe. De même, la maison d'édition tchèque Ottovo nakladatelství a publié en novembre dernier un « Atlas du football » où la Crimée est présentée en tant que territoire russe, un constat qui a suscité la perplexité de l'ambassade d'Ukraine en Tchéquie.

Les Éditions françaises du Rocher et Larousse avaient auparavant elles aussi placé la Crimée sur une carte au sein de la Russie, ce qui n'avait pas tardé de provoquer l'ire de Kiev.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Crimée russe selon l’Ukraine? Quand des jeux pour enfants posent problème aux adultes
Pour l'Oxford University Press, la Crimée est russe
La carte de Crimée russe publiée en Italie indigne l’ambassadeur d’Ukraine
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
Russie, Ukraine, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook