Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère des Affaires étrangères

    Les relations Ukraine-Russie brouillées par la politique antirusse de Kiev, selon Lavrov

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    0 212
    S'abonner

    Selon Sergueï Lavrov, la politique ouvertement antirusse de l’Ukraine brouille les chances d’un dialogue constructif russo-ukrainien. C’est ce qu’il a évoqué dans sa réponse à une requête des députés concernant le jugement du tribunal intercommunal de Moscou, qui avait qualifié en décembre dernier l'EuroMaïdan de coup d'État.

    Sergueï Lavrov estime que la politique ouvertement antirusse de Kiev empêche d'avoir un dialogue constructif avec l'Ukraine. Il a fait cette déclaration en réponse à une demande d'un député portant sur la résolution du tribunal intercommunal Dorogomilovski de Moscou, qui, le 27 décembre dernier, avait satisfait le recours en justice de l'ex-député de la Rada Suprême (parlement) de l'Ukraine Vladimir Oleïnik, en qualifiant les évènements de 2014 en Ukraine de coup d'État.

    « Aujourd'hui, il n'est pas réellement possible de construire un dialogue constructif avec l'Ukraine. La politique ouvertement antirusse menée par les autorités ukrainiennes, ainsi que le manque de volonté de restaurer la coopération entre nos pays, compliquent la situation », a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères.

    Il a cependant souligné qu'« un dialogue constructif entre les deux États est très important », malgré toutes les difficultés actuelles entre les deux pays et « peuples frères ».

    Selon le chef de la diplomatie russe, « défendre les intérêts de la Russie et protéger nos compatriotes — tout cela était et demeure, avant tout, la tâche principale des autorités russes et des organes exécutifs, y compris, bien sûr, du ministère des Affaires étrangères ».

    Dontesk
    © Photo. Service de presse du Président de l'Ukraine
    Il a aussi ajouté que le Kremlin « est intéressé à ce que l'Ukraine devienne finalement un État réussi et prévisible, qui vivra en paix et en harmonie avec la Russie ».

    Ces derniers jours, la situation s'est considérablement aggravée dans l'est de l'Ukraine. Selon le ministère de la Défense de la DNR, l'armée ukrainienne a attaqué les localités d'Avdeïevka et d'Iassinovataïa, mais a été repoussée. Les deux parties en conflit ont subi des pertes, les combats ayant fait des morts et des blessés parmi les civils.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu s'est déclaré vivement préoccupé par l'escalade de la situation, lançant un appel en faveur d'un cessez-le-feu et condamnant le recours aux armes interdites par les accords de Minsk.

    Le 1er février le Groupe de contact en vue d'un règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine a exigé que les parties en conflit respectent le « régime de silence » dans le Donbass et retirent vers le 5 février tout matériel de guerre et toutes armes le long de la ligne de contact.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les militaires ukrainiens pilonnent Donetsk au lance-roquette multiple
    Kiev recourt à l'artillerie lourde à Donetsk, un acte de sabotage déjoué
    Journalistes cibles des soldats ukrainiens: viol du droit international pour Zakharova
    Tags:
    escalade, coopération, dialogue, diplomatie, crise en Ukraine, politique, guerre, Kremlin, Conseil de sécurité de l'Onu, Rada suprême, ministère russe des Affaires étrangères, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Vladimir Oleïnik, Sergueï Lavrov, Moscou, Kiev, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik