Ecoutez Radio Sputnik
    Amiral Kouznetsov

    Plus de 1.000 cibles terroristes détruites par l'aviation russe de l'Amiral Kouznetsov

    © Sputnik . Sergey Eshenko
    International
    URL courte
    33621
    S'abonner

    Les forces de l'aviation navale russe ont éliminé plus d'un millier de cibles terroristes en Syrie.

    Amiral Kouznetsov
    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    L'aviation russe embarquée sur le porte-avions lourd Amiral Kouznetsov a effectué, en deux mois, 420 sorties en frappant plus d'un millier de cibles terroristes en Syrie, a déclaré le commandant de la Flotte russe du Nord Nikolaï Evmenov.

    « L'aviation navale russe a effectué 420 sorties, dont 117 de nuit », a précisé M. Evmenov vendredi au cours d'une réunion solennelle consacrée au retour de l'aviation embarquée de l'Amiral Kouznetsov sur l'aérodrome de l'oblast de Mourmansk, en Russie.

    « L'équipement puissant, les armes efficaces et le professionnalisme de nos pilotes ont permis de détruire plus de 1 000 cibles terroristes », a souligné le commandant.

    Les équipages de l'aviation de la Flotte du Nord ont regagné ce vendredi leur aérodrome après une mission en Méditerranée le long des côtes syriennes, a indiqué le service de presse de la Flotte du Nord dans un communiqué:

    « Les avions et les hélicoptères de l'aviation embarquée Su-33, MiG-29K, Ka-52, Ka-29 et Ka-27 ont décollé depuis le porte-avions lourd Amiral Kouznetsov qui croise en mer de Barents pour se diriger vers leur aérodrome dans l'oblast de Mourmansk, ceci, après avoir accompli avec succès leurs missions en République syrienne. »

    C'est la première fois que les avions embarqués de la Flotte navale russe sont engagés dans les missions visant à frapper des cibles terrestres directement depuis le porte-avions.

    « Les frappes ont été portées contre les QG et les points de contrôle des terroristes, contre les regroupements de radicaux et contre de l'équipement militaire », a signalé le service de presse.

    Pratiquement toutes les sorties ont été réalisées dans des conditions météorologiques difficiles. Aucune perte humaine n'a été signalée.

    Outre les frappes, les pilotes de l'aviation navale ont effectué 750 vols de reconnaissance en l'espace de deux mois.

    Le groupe naval de la Flotte russe du Nord réalisait des tâches de lutte contre le terrorisme en Syrie depuis le 8 novembre 2016. Il avait appareillé pour la mer Méditerranée le 15 octobre. Le groupe comprend le porte-avions Amiral Kouznetsov, le croiseur Pierre le Grand, les navires anti-sous-marins Vice-amiral Koulakov et Severomorsk, ainsi que des navires de maintenance et plus d'une quarantaine d'appareils de l'aviation embarquée.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Amiral Kouznetsov, «navire de la honte»? Propos enfantins, selon la Douma russe
    Combien coûte aux Britanniques d’escorter le groupe aéronaval de l’Amiral Kouznetsov?
    Le groupe aéronaval Amiral Kouznetsov entre dans la Manche sous l’œil méfiant de l’Otan
    Tags:
    extrémistes, lutte antiterroriste, frappe aérienne, avions, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Flotte russe du Nord, Méditerranée, mer de Barents, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik