International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
6214
S'abonner

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a appelé son homologue britannique Theresa May à ne pas retarder la sortie britannique de l'Union Européenne.

Lors d'une réunion informelle de l'UE tenue dans la capitale maltaise La Valette, le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a eu un entretien privé avec Theresa May, initié par la partie britannique.

Selon le quotidien ABC se référant aux sources au sein du gouvernement espagnol, M. Rajoy a déclaré qu'« il était nécessaire que le processus (du Brexit) soit rapide et ne nuise pas aux intérêts des citoyens espagnols au Royaume-Uni et des Britanniques en Espagne » soulignant la nécessité de « maintenir de bonnes relations entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne ».

La question de Gibraltar n'a pas été abordée lors de leur conversation, précise le journal, bien qu'en octobre dernier le premier ministre espagnol avait signalé à Mme May que son gouvernement s'opposerait à « des conditions particulières » pour Gibraltar après le Brexit. Selon lui, si le Royaume-Uni rejette le marché commun, les habitants de Gibraltar seront obligés également de le rejeter, sauf si Londres n'accepte pas une souveraineté conjointe avec l'Espagne sur ce territoire contesté.

Gibraltar reste une pomme de discorde dans les relations diplomatiques entre le Royaume-Uni et l'Espagne. C'est un des territoires d'outre-mer britanniques situés dans le sud de la péninsule ibérique et contrôlés par Londres depuis 1713.

À l'heure actuelle, ce territoire dispose de larges pouvoirs autonomes, mais Londres est responsable des questions de défense et des relations avec les États étrangers. Près de 30 000 habitants de Gibraltar ont rejeté les propositions espagnoles de rejoindre le pays lors des référendums tenus en 1967 et 2002.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

La faute au Brexit: Cameron voulait voir le rédacteur en chef du Daily Mail limogé
Brexit: Theresa May met au pas l'Écosse et le Pays de Galles
Selon Trump, le Brexit ne présente que des avantages pour le Royaume-Uni
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Tags:
sortie, Mariano Rajoy, Theresa May, Espagne, Royaume-Uni, Gibraltar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook