Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg

    La véritable attitude de l’Otan à l’égard de Kiev révélée grâce à un canular téléphonique?

    © REUTERS / Michael Dalder
    International
    URL courte
    251253

    Allo, M. Stoltenberg? Est-ce que l'Ukraine peut adhérer à l'Otan d'ici deux ans? «Je crois qu'il y a eu un malentendu», répond-il - ou du moins sa voix, comme l'expertise peut le confirmer. Victime des humoristes russes Vovan et Lexus, le secrétaire général de l'Otan semble avoir révélé par erreur sa position sur l'Ukraine...

    Le secrétaire général de l'Otan s'est retrouvé engagé dans une conversation avec deux humoristes russes, Vovan et Lexus, spécialisés dans les canulars téléphoniques. Alors que l'Alliance nie fortement le fait que Jens Stoltenberg se soit entretenu avec eux, les farceurs avancent que l'analyse de la voix de leur interlocuteur réalisée par des experts confirmera bien qu'il s'agit de la voix du secrétaire général de l'Otan.

    Au cours de la discussion de 1.08 minute, l'humoriste Lexus, qui se faisait passer pour le président ukrainien Piotr Porochenko — avec qui les humoristes se sont d'ailleurs entretenus l'an dernier — a posé au secrétaire général de l'Otan des questions sur l'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance.

    Lexus : Nos collègues américains m'ont informé que notre pays pouvait intégrer l'Otan dans l'espace de deux ans. Est-ce vrai ?
    Jens Stoltenberg : Je crois qu'il y a eu un malentendu car l'Ukraine avait clairement affirmé qu'elle se focalisait présentement sur les réformes et qu'elle s'employait à satisfaire aux standards exigés pour l'adhésion à l'Otan. L'Ukraine n'a pas jusqu'ici déposé de demande d'adhésion à l'Otan.
    Lexus : Et vous croyez que nos ministères et nos fonctionnaires n'en font pas assez pour combattre la corruption ?
    Jens Stoltenberg : Ils font beaucoup, mais il faut faire plus encore. Et puis l'Otan soutient l'Ukraine, lui accorde un grand soutien politique, ainsi qu'un soutien pratique, pour qu'ils puissent mettre en œuvre les réformes dans les institutions chargées de la sécurité.

    Les humoristes ont eu l'idée d'organiser un tel coup de fil au secrétaire général de l'Alliance suite à la déclaration du président ukrainien faite la veille, et au cours de laquelle il a annoncé qu'il tiendrait un référendum sur l'adhésion du pays à l'Otan.

    La porte-parole officielle de l'Alliance Oana Lungescu a par la suite nié le fait que M. Stoltenberg ait parlé avec un homme se faisant passer pour Piotr Porochenko et a d'ailleurs évoqué un faux e-mail prétendument rédigé par le dirigeant ukrainien.

    « L'Otan a récemment reçu un e-mail envoyé soi-disant par le président Porochenko et l'a immédiatement qualifié de fake. Du coup, il n'y a eu aucune conversation avec le secrétaire général de l'Otan, tout enregistrement est falsifié », a affirmé à Sputnik Mme Lungescu.

    De son côté, l'humoriste Vovan (de son vrai nom Vladimir Kouznetsov) s'est dit persuadé que l'expertise pourrait bien confirmer que la voix sur l'enregistrement appartenait à M. Stoltenberg.

    « On peut réclamer une expertise et nous sommes 100 % persuadés que c'est sa voix (celle de M. Stoltenberg, ndlr). La conversation sur l'Ukraine a eu lieu et il suffit de réaliser une expertise pour le confirmer », a déclaré l'humoriste à Sputnik. « Sur l'enregistrement sa voix est bien reconnaissable. »

    Entre-temps, les farceurs n'ont pas envoyé d'e-mails à l'Otan et la conversation n'a rien à voir avec l'e-mail dont parle l'Alliance : « Peut-être que quelqu'un leur a vraiment écrit. Mais le coup de fil n'a pas eu lieu hier, mais beaucoup plus tôt », a expliqué M. Kouznetsov. « Il est probable que le président leur a vraiment écrit, mais qui sait, peut-être qu'ils l'ont confondu avec les humoristes. »

    Le farceur a d'ailleurs confié vouloir organiser un canular avec le 45e président américain Donald Trump et avec la chancelière allemande Angela Merkel, bien que la tâche ne soit pas aisée.

    Plus tôt ce mois, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré qu'il souhaitait organiser un référendum sur l'adhésion de son pays à l'Otan. Conformément à la nouvelle doctrine militaire ukrainienne, Kiev juge le développement de la coopération avec l'Otan prioritaire. Les autorités du pays ont l'intention de rendre les forces armées conformes aux normes de l'organisation militaire d'ici 2020.

    Or, selon l'ex-secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, il faudrait beaucoup de temps pour que l'Ukraine puisse remplir les critères nécessaires afin de devenir membre de l'organisation. Selon les experts, l'Ukraine n'intègrera pas les rangs de l'Alliance avant 20 ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Allo, Erdogan? Ici Porochenko...
    Pour Stoltenberg, les deux grands défis de l’Otan sont…
    Exercices de l’Otan en mer Noire: Moscou met en garde
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Tags:
    conversation téléphonique, farceur, humour, attitude, adhésion, canulars, OTAN, Jens Stoltenberg, Petro Porochenko, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik