Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Italie

    L’UE adopte une déclaration face au défi migratoire

    © REUTERS / Antonio Parrinello
    International
    URL courte
    4100
    S'abonner

    Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE, réunis à La Valette (Malte), ont convenu d’une liste d’actions à mettre en œuvre pour arrêter le flux de migrants.

    Le sommet informel de l'UE a adopté une déclaration concernant le contrôle des frontières extérieures de l'Union et l'arrêt d'afflux de migrants irréguliers.

    « L'élément clé d'une politique migratoire stable est le contrôle efficace de nos frontières extérieures et l'arrêt des flux illégaux vers l'UE », signale la déclaration adoptée à l'issue du sommet.

    Le document constate qu'en 2016 le nombre de migrants arrivés en Europe en franchissant la Méditerranée a notablement diminué, bien qu'il ait été de 180 000 personnes.

    À cet effet, l'UE a pris la décision de « bloquer l'accès du continent aux migrants irréguliers qui traversent la Méditerranée et qui arrivent en Italie depuis la Libye ».

    Auparavant, les pays de l'Union européenne avaient décidé de prolonger de trois mois les mesures de contrôle des frontières extérieures.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Pas de migrants pour la Tchéquie ni selon les quotas, ni autrement!»
    L’Allemagne a expulsé 80.000 migrants en 2016
    Un trafiquant, qui a noyé 700 migrants en Méditerranée, condamné
    Des centaines de migrants forcent la frontière espagnole à Ceuta
    Tags:
    migrants, déclaration, sommet, Méditerranée, Libye, Italie, Malte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik