International
URL courte
14324
S'abonner

Les autorités américaines pourront désormais obtenir accès à tout courriel reçu ou envoyé via la messagerie Google, si la justice y donne son feu vert. Des mesures qui ne sont pas sans soulever quelques questions…

Violation des libertés individuelles ou nouvelles mesures de sécurités? La justice américaine a ordonné à Google de transmettre des courriels stockés sur ses serveurs étrangers au Bureau fédéral des enquêtes (FBI), en cas de mandat judiciaire.

Comme l'explique Reuters, la décision a été prise par le juge magistrat Thomas Rueter et vise à permettre aux services de sécurité américains d'examiner le contenu des courriels dans le cadre d'enquêtes nationales sur la fraude.

« Bien que l'extraction des données hébergées dans de nombreux centres informatiques étrangers puisse potentiellement être considérée comme une intrusion dans la vie privée, la violation réelle de la vie privée se produit au moment de la révélation (des informations, ndlr) aux États-Unis », a indiqué M. Rueter.

En réaction à ces mesures, Google a déclaré samedi dans un communiqué qu'il envisageait de faire appel du jugement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Tuerie d'Orlando: Google, Facebook et Twitter poursuivis par les familles de victimes
Quand Google détecte une gestapo de Prusse-Orientale à Kaliningrad
Google Maps montre désormais les toilettes en Inde
Tags:
informatique, données, Google, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik