International
URL courte
14280
S'abonner

La police turque a arrêté dimanche quelque 400 membres présumés du groupe Etat islamique, dont des étrangers, dans une série de raids dans tout le pays.

Environ 150 suspects ont été arrêtés à Sanliurfa, dans le sud-est, 60 dans la capitale Ankara, et des dizaines d'autres dans plusieurs provinces, ont annoncé les agences turques Dogan et Anadolu.

Il s'agit de la plus vaste opération de la police contre des membres présumés de Daech depuis le massacre du Nouvel An, lorsque 39 personnes, en majorité des touristes venus de pays arabes, avaient été tuées dans une attaque menée par un homme armé qui s'était introduit dans une boîte de nuit huppée d'Istanbul, indique l'AFP.

Le massacre avait été revendiqué par Daech et la police a arrêté l'auteur présumé de l'attaque, Abdulgadir Masharipov, de nationalité ouzbèke, le 16 janvier après une vaste chasse à l'homme.

Selon le quotidien Hurriyet, Daech entendait mener une attaque simultanée dans la nuit du Nouvel An à Ankara, mais avait renoncé à la suite d'arrestations menées par les autorités turques.

La Turquie a été secouée en 2016 par une série d'attaques attribuées à Daech, qui ont fait des centaines de morts.

Ses troupes sont engagées depuis fin août dans des combats dans le nord de la Syrie contre les djihadistes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Daech revendique l'attentat dans la ville syrienne abritant la base navale russe
Le monde politique pleure les victimes de l'attentat à Istanbul
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Tags:
attentat, perquisition, Etat islamique, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik